« Les renseignements dont je dispose font état que d’autres vidéos et publications fallacieuses verront le jour incessamment. Je suis ni plus ni moins l’homme à abattre car je suis celui qui se dresse en rempart contre la dictature des Jugnauth. »

Ce sont les propos du leader des rouges, Navin Ramgoolam, qui est venu de l’avant et a démenti le contenu d’une vidéo sur lui qui circule actuellement sur les réseaux sociaux.

« Suite à la diffusion d’une récente vidéo hautement diffamatoire me concernant, je tiens à démentir catégoriquement le contenu qui a été fabriqué de toute pièce avec l’objectif de me nuire et de manipuler l’opinion publique,” a-t-il fait ressortir sur un post Facebook.

Selon lui, ce sont des actions antipatriotiques et irréfléchies envers sa personne, qui démontrent que les Jugnauth ont perverti le système.

« Dès 2015, à l’époque des arrestations arbitraires du Central C.I.D, je n’ai cessé de dire haut et fort que la dictature était bel et bien installée à Maurice. Les années ont passé et les faits ont tristement démontré, que je n’avais pas tort. Toutes les accusations faites contre moi sont tombées les unes après les autres. Aucune charge n’a été portée contre moi alors que les informations étaient en possession de la police depuis 5 ans. » ajoute-t-il.

Il souligne qu’il reste concentré sur son défi de « déloger les Jugnauth au pouvoir ».