Le scrutin d’hier a été assez lent à démarrer dans les 12 centres de vote du No 3 (Port-Louis Maritime/Port-Louis Est). Mais à la fermeture des centres de vote, la circonscription a finalement enregistré un taux de participation de 70%, soit 16 243 votants sur un total de 23 112 électeurs. Malheureusement, cette journée a été interrompue par des actes de violence dans cette circonscription.
Comme cela a été le cas ailleurs, le rythme a été assez lent à démarrer dans les 12 centres de vote de la circonscription No 3, où étaient inscrits 23 112 électeurs. À 8h, à l’école St-François Xavier, qui compte 1 665 électeurs, seules 52 personnes avaient exercé leur droit civique. Le nombre est passé à 97 une heure plus tard, soit 5,82%. Mais à la fermeture des centres de vote, la circonscription a enregistré un taux de 70% de votants, soit 16 243 bulletins remplis.
Hier matin, au troisième pointage de la journée, soit à 10h, on n’avait pas encore atteint la barre des 10% dans plusieurs établissements. Seulement 8,96% avaient exercé leur droit civique à l’école Jean Lebrun tandis que le taux, à celles d’Abdool Rahman Abdool et Dr Idrice Goomany se chiffraient à 9,55% et 9,64% respectivement. À la même heure, ils étaient déjà 884 à aller voter au centre Emmanuel Anquetil, qui détient le plus grand nombre de votants de la circonscription (6 002 électeurs), portant la participation à un taux de 14,73%.
C’est finalement dans l’après-midi, et plus précisément à partir de 15h, que l’on a enregistré un rythme plus accéléré en ce qui concerne l’arrivée des électeurs dans les centres de vote. La moyenne, à cette heure de la journée, se chiffrait aux alentours de 38%, avec un pic à 47,21% à la Villiers René Government School. À l’école Emmanuel Anquetil, 41,09% des bulletins avaient été cochés. Pendant les trois heures suivantes, seulement 1 210 votants de plus s’étaient rendus aux urnes dans ce centre, qui clôturait la journée avec 61,25%. L’ascension dans le centre Dr Idrice Goomany a été plus impressionnante entre 15h et 18h, malgré des incidents. En effet, le taux de participation devait passer de 38,01% à 74,88% en l’espace de ces trois heures.
On a noté la présence du leader du MMM, accompagné des candidats de l’alliance PTr-MMM – Shakeel Mohamed et Adil Ameer Meea –, dans les écoles Jean Lebrun et Emmanuel Anquetil, Paul Bérenger revenant alors des Plaines-Wilhems. Les candidats ainsi que les membres des grands partis ont fait le tour des écoles de la circonscription. À noter que Shakeel Mohamed était présent lors des incidents ayant éclaté à l’extérieur de l’école Dr Idrice Goomany.
Toujours en ce qui concerne ce centre de votes, il convient de rappeler qu’il se trouve dans une région  pro-FSM. De nombreuses maisons affichaient ainsi clairement leur couleur en arborant des drapeaux verts sur leur toit. Soulignons aussi que, malgré son âge avancé, le père de Cehl Meeah était actif pendant toute la journée d’hier à l’école Dr Idrice Goomany, où il accueillait les électeurs.
Trois urnes en provenance d’Agalega, qui venaient d’être débarqués à Plaisance à bord du Dornier avant d’être transportés à bord de fourgons de la SMF, sont arrivées à 16h50 à l’école Villiers René, où aura d’ailleurs lieu le dépouillement pour la circonscription No 3. Comme on le sait, les électeurs de cette île votent à Port-Louis Maritime–Port-Louis Est. Les boîtes contenaient un total de 88 bulletins sur 170 votants inscrits. L’archipel comptait trois centres de vote, soit la Jacques Le Chartier Government School, où étaient enregistrés 98 électeurs, le La Fourche Community Centre (18 votants) et la Sainte Rita Government School (54 électeurs). Dans chacun de ces centres, il n’y avait qu’une seule salle de vote.