Le 23 janvier 2013, Krish Valaydon, ancien fonctionnaire mauricien et international, et consultant  basé aux Seychelles, apprend par internet que Paul Bérenger est atteint d’un cancer à la gorge. Les très nombreuses réactions à cette nouvelle lui donnent l’envie de faire un survol de l’univers politique mauricien, dont Paul Bérenger a été un des acteurs principaux. En ce faisant, Krish Valadon reprend les nombreuses interrogations que se posent pas mal de Mauriciens. Surtout ceux nés après l’indépendance, qui ont connu l’état d’urgence, la censure de la presse, l’interdiction des syndicats votés par la coalition PTr/PMSD et combattu par un mouvement d‘étudiants. Un mouvement qui devait devenir le MMM, parti dirigé par Paul Bérenger, qui domine la vie politique du pays jusqu’au aujourd’hui.
À travers ses questions et affirmations, Krish Valaydon brosse le portrait du leader du MMM, met l’accent sur la fascination qu’il exerce sur ses partisans, mais aussi sur le rejet qu’il suscite chez ses adversaires en soulignant qu’il ne laisse jamais indifférent. À travers des réactions des internautes, Krish Valaydon  aborde les contradictions du personnage tout en démontant le système politique mauricien et son moteur non reconnu officiellement mais utilisé par tous : le communalisme. Krish Valaydon ne peut  cacher la sympathie qu’il a pour le sujet de son livre, même s’il lui arrive de remettre en cause ses stratégies et ses décisions. 
Le Cri de coeur aurait été un hommage, avec ce qu’il faut de critiques justifiées, sur Paul Bérenger  si ce dernier avait continué à évoluer dans la situation révélée en janvier 2013 : celle d’un homme politique qui décide de rendre public son cancer et son intention de le combattre, ce qui  suscite un respect unanime. Mais le livre de Krish a été écrit en 2013 et terminé au début de 2014, et quand  l’auteur apporte son manuscrit à la presse, survient ce qu’il appelle les « événements d’avril 2014.» C’est-à-dire la tentative du MMM de contracter une alliance électorale avec le PTr et le feuilleton «on» et «off» qui s’ensuivit et qui, affirment certaines sources, est loin d’être terminé.
À la lumière de ce développement  politique, le livre de Krish Valaydon prend une autre dimension, tout comme l’image publique de son sujet. En janvier 2013,  il suscitait un élan de sympathie unanime, en avril 2014, on le perçoit plus comme un politicien prêt à faire beaucoup de choses pour arriver au pouvoir rapidement.  La dernière stratégie politique du leader du MMM s’est retournée contre lui et aura fait oublier ce que le Cri de coeur de Krish Valaydon voulait rappeler : que Paul Bérenger a été depuis 1969 le porteur d’espoir de plusieurs milliers de Mauriciens. En tout cas, le livre de Krishna Magalingim Valaydon – c’est le nom « sur papier »  de l’auteur – mérite d’être lu.