Photo illustration-Photo : Radio-Canada

Joseph Antonio Samoisy, alias Tico (48 ans) et son épouse Marie Samoisy (44 ans) seront fixés sur leur sort le 18 octobre, dans le cadre du procès qui leur est intenté en cour intermédiaire pour le décès par noyade de leur fille, la petite Selena Samoisy, dont le corps avait été re-pêché dans une rivière à proximité de Bois-Marchand en juin 2011, alors qu’elle n’avait qu’un an et demi.

Le fils du couple, qui avait témoigné lors de la dernière séance, a indiqué qu’il avait accompagné ses parents et ses trois petites sœurs à la rivière le jour du drame. Marie Sa- moisy faisait la lessive, le père nageait et les trois filles jouaient à proximité.

Le père était rentré à domicile plus tôt, et les trois filles l’auraient suivi, selon le fils. Toute- fois, l’absence de Selena Samoisy n’avait pas été remarquée. Ce n’était que tard dans l’après-midi que la mère, soucieuse de l’absence prolongée de sa fille, a signalé sa disparition et a sollicité l’assistance de la police pour des recherches.

Celles-ci avaient alors mené à la découverte du corps sans vie de la fillette dans l’eau boueuse de la rivière, à proximité du domicile de la famille Samoisy, le lendemain. Les parents ont tout deux plaidé non cou- pables d’une charge de “involuntary homicide by négligence”.