Il n’y avait pas photo à l’arrivée de la deuxième manche du championnat des 4-ans tant la supériorité de Kremlin Captain fut évidente. Six à la suite pour ce cheval qui s’est avéré le meilleur des quatre produits de Captain Al qui étaient en lice dans cette seconde manche. On avait un petit doute sur son stamina car on n’avait pas de renseignements qui pouvaient nous aider au sujet de sa poulinière. Mais on avait avancé qu’on n’avait pas encore vu le meilleur de ce cheval et il a donné un réel aperçu de ses possibilités en surclassant ses adversaires.
Kremlin Captain peut déjà se vanter d’avoir accroché le titre de champion des 4-ans dès la deuxième manche car, avec 14 points dans l’escarcelle, il ne pourra être rejoint, même s’il ne participe pas au Derby sur 1850m. Si on regarde la course de plus près, la supériorité de Kremlin Captain — il était vraiment le plus fort — peut se mesurer à la tactique adoptée. C’est lui qui força Nordic Warrior à travailler pour mener le peloton. Pour démontrer qu’il n’avait peur de personne ou que son entourage savait pertinemment qu’il tiendrait le parcours, il avait été demandé à Swapneel Rama de garder contact avec l’éventuel meneur pour faire de sorte qu’il ne pût réduire la course.
Quand nous regardions la course en direct, nous fûmes sous l’impression que le travail effectué par l’entourage de Nordic Warrior portait ses fruits, dans le sens où le cheval était facile dans son action et ne se montrait pas ardent. Mais quand on a jeté un coup d’oeil à notre chronomètre, on s’est rendu à l’évidence qu’il ne pouvait pas tirer du fait que la course avait été lancée sur des bases élevées. 24”73 pour les premiers 400m et 36”55 pour les 600m. On a aussi noté que le premier kilomètre avait été couvert en moins de 59”.
Cependant, à 600m de l’arrivée, on vit Swapneel Rama mettre Kremlin Captain sous pression. Le cheval pouvait avoir lâché son mors car on le vit vite revenir sur le cheval de tête en compagnie de Roman Manner qui était passé à la vitesse supérieure. Par contre, Captain Magpie était déjà au bout du rouleau et devait disparaître complètement de la course après avoir fait l’extérieur durant tout le parcours. Kimberly Al se manifesta complètement à l’extérieur.
Mais la ligne droite fut la course d’un seul cheval, en l’occurrence Kremlin Captain, qui laissa tout ses adversaires sur place, au point que Swapneel Rama avait déjà cessé de le monter à 100m de l’arrivée. Bonne fin de course de la part de Mr Leyen, qui profita de son poids léger et du rythme de la course pour venir prendre une honorable deuxième place devant Roman Manner, le “nouvel” « élève de Ramapatee Gujadhur. Kimberly Al termina péniblement le parcours, la distance étant sans nul doute trop longue pour ses aptitudes. Quant à Nordic Warrior, il s’effaça complètement à 150m de l’arrivée, après avoir imposé un rythme trop soutenu.