Plusieurs unités de la police étaient mobilisées hier soir dans la région de Cité La Cure pour une opération “Night Storm” après que des habitants se soient plaints de la présence de toxicomanes, d’ivrognes et de prostituées dans les rues de la localité. Plusieurs personnes sont descendues dans la rue, certaines par curiosité et d’autres pour donner des informations aux policiers sur des activités louches. « Nou gagn per kan marse aswar », nous a confié une habitante.

Des individus n’ayant pas apprécié la quantité de policiers présents sur les lieux, la situation risquait de s’aggraver. Cependant, le surintendant Shyam Bansoodeb, patron de la CID de Port-Louis nord, a expliqué aux mécontents le but de cet exercice. Outre la CID, d’autres unités policières étaient présentes sur place, comme la Crime Intelligence Unit, l’Anti Robbery Squad, la Divisional Support Unit, l’Emergence Response Service et l’Anti Drug and Smuggling Unit.

Lisez l’intégralité de l’article dans la version PDF du Mauricien de ce mercredi 13 février.