« Parfois, la vérité est interprétée comme s’il y avait des attaques. [Le National Communication Committee (NCC) sur le Covid-19] doit donner le plus d’information possible au public. Nous ne devrions pas considérer cela comme une critique à l’égard des membres de l’opposition ».

C’est en ces mots que le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a défendu, hier au parlement, l’intervention de ses ministres à la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC).

Ces derniers se présentent depuis quelques jours au point de presse du NCC pour défendre le Covid-19 Bill et le Quarantine Bill. De même que pour répondre aux critiques émises par l’opposition au parlement. Démarche qu’a regrettée le député de l’opposition Rajesh Bhagwan à l’Assemblée nationale.

Rajesh Bhagwan considère que des ministres – dont Soodesh Callichurn (Travail), Renganaden Padayachy (Finances) et Steeve Obeegadoo (Terres) – ont utilisé la MBC et le briefing du NCC pour s’en prendre aux membres de l’opposition.

Raison pour laquelle le député relève que le comité, mis en place comme système d’information sur le Covid-19, a été transformé en plate-forme politique. Attaquant ouvertement les membres du parlement.

« J’envisage sérieusement de présenter une motion de privilège sur ce sujet. Je demande au Premier ministre de donner des directives au comité pour qu’elle s’en tienne à sa routine normale d’information sur les mesures prises et ne pas venir critiquer injustement les députés à la télévision », a réclamé Rajesh Bhagwan.