Depuis hier, il devient possible pour les contribuables de s’acquitter de leur paiement d’impôts par SMS à travers Orange. Pour ce faire, le principal intéressé doit s’inscrire auprès des Orange Shops ou de la State Bank of Mauritius (SBM). Le service a été lancé par le vice-Premier ministre et ministre des Finances, Xavier-Luc Duval, hier matin au MT Tower, Port-Louis, en présence du directeur général de la MRA, Sudhamo Lal, Jairaj Sonoo, Chief executive de la SBM, et Sarah Lallah, CEO de Mauritius Telecom.
Le CEO de Mauritius Telecom a observé qu’en adoptant cette nouvelle possibilité, la MRA « is acting as a catalyst in the transformation of Mauritius into an e-services island ». Sarat Lallah indique que la procédure est simple : le contribuable doit se faire enregistrer auprès d’Orange ou de la SBM pour bénéficier de ce service gratuit. Il doit s’y présenter avec sa carte d’identité nationale, son Tax Account Number et son numéro de compte bancaire de la SBM.
Le CEO de la SBM Jairaj Sonoo rassure les Mauriciens que le service est sécurisé. Ceux qui sont déjà enregistrés auprès du service Orange Money pour le paiement de leurs factures de CEB ou MT peuvent déjà l’utiliser.
Le ministre des Finances espère pour sa part que dans un proche avenir les queues devant les guichets et caisses du gouvernement disparaîtront à mesure que la technologie fasse son entrée dans le quotidien des Mauriciens. Xavier-Luc Duval souligne que 2013 est une année cruciale pour l’adoption de nouvelles technologies par le gouvernement, le public et le secteur privé. Il affirme que le gouvernement développe des plans pour mettre en action sa vision en vue de faciliter la vie de la population. Et de rappeler le lancement des e-filing services à la MRA lundi, suivi du lancement de ce nouveau système de paiement aujourd’hui. « La MRA a donné le ton », estime-t-il. Et de souhaiter que d’autres départements suivront le pas.
Le directeur de la MRA a quant à lui soutenu : « Mobile phone tax payment is an important step for MRA in its endeavor to increase efficiency and make it even easier and less time consuming for a taxpayer to fill his returns and pays his tax due ». Sudhamo Lal rappelle les autres modes de paiement : Internet banking, direct debit et à travers les guichets automatiques.
M. Lal souligne que le nouveau service de déclaration d’impôts a plusieurs avantages : authentification du contribuable assurant ainsi la sécurité de son compte ; possibilité pour lui de sauvegarder un brouillon de son formulaire de déclaration d’impôts au cas où il n’aurait pas toutes les informations nécessaires sous la main ; le formulaire est prérempli, il n’a qu’à mettre les informations à jour. Il indique aussi que depuis l’introduction du system de e-filing en 2007, toute l’équipe de la MRA a travaillé d’arrache-pied afin que le système devienne ce qu’il est aujourd’hui, soit un World Class Revenue Authority.
À noter que la date limite pour envoyer son formulaire de déclaration d’impôt et pour effectuer le paiement est fixé au 1er avril, le 31 mars étant un dimanche, donc jour non-ouvrable. Ceux qui optent en outre pour le paiement via électronique – Internet banking, ATM, direct debit ou SMS – ont jusqu’au 15 avril pour le faire.