Sur la base de certains renseignements, une équipe de la brigade des jeux a fait une descente hier soir dans un appartement, à Beau-Bassin, où elle est tombée sur un groupe de 11 personnes, dont l’ex-entraîneur de chevaux Paul Fook Yune, qui s’adonnaient à des paris illégaux. Des liasses de billets, des cartes ainsi que des boissons alcoolisées étaient étalées sur une table dans la maison d’un certain Alain Lam, directeur d’une compagnie agroalimentaire. « Nou pa finn fer narnien de mal. Nou tou bann kamarad ansam ti pe zoue poker », nous a confié Paul Foo Kune ce matin aux Casernes centrales, alors qu’il attendait l’arrivée de son avocat Me Gavin Glover pour son interrogatoire. « Je ne peux rien vous dire de plus pour le moment. Je dois voir avec mon avocat concernant la suite de l’enquête. »
La police ne partage pas son avis, étant donné que les enquêteurs ont récupéré une somme de Rs 1 512 200 sur la table de jeu et souhaite déterminer la mise de chaque protagoniste. Le groupe « d’amis » embarqué aux Casernes centrales dans la soirée d’hier, a été « allowed to go », en donnant des garanties qu’ils seront présents mercredi au quartier général de la brigade des jeux. Dans leur première déclaration à la police, ils ont déclaré que « c’était une rencontre entre amis pour se détendre ».
La police estime que Paul Fook Yune et ses consorts faisaient des paris illégaux et que l’appartement d’Alain Lam aurait été utilisé comme point de rencontre et comme une maison de jeux. Vu le nombre de personnes qui se trouvaient sur place hier soir, les enquêteurs sont convaincus que des activités de jeux de hasard se déroulaient assez souvent. Après un bref interrogatoire des suspects ce matin, la police les a conduits au Tribunal de Rose-Hill où une accusation provisoire de “carry out a betting activity without licence” sera logée contre Alain Lam, et une inculpation provisoire de “participating in an illegal betting activity” contre les dix autres suspects.