Comme il l’avait promis avant sa réélection comme Premier ministre, Pravind Jugnauth a confirmé ce vendredi 15 novembre que les pensions de vieillesse, de veuve et des autrement capables seront alignées à Rs 9 000. Une décision qui a été prise et approuvée par le cabinet ministériel.

Le Premier ministre a confirmé la nouvelle à la sortie de son Conseil des ministres cette après-midi.

L’augmentation prendra effet à partir du 1er décembre 2019.

La pension de vieillesse passe donc à :

(i) Rs 6000 à Rs 9000 pour ceux âgés entre 60 et 89 ans.
(ii) Rs 16 210 à Rs 16 710 pour ceux âgés entre 90 et 99 ans.
(iii) Rs 21210 à Rs 21 710 pour les centenaires.

Les pensions de veuve et d’invalidité passent eux de Rs 6 210 à Rs 9 000 par mois.

La pension d’orphelin pour ceux ayant moins de 15 ans et n’étant pas en « full time education » passe de Rs 3 710 à Rs 5 000, tandis que pour ceux ayant entre 3 et 20 ans et qui sont en « full time education », la pension passe de Rs 5 210 à Rs 7 000.

Il a été convenu lors du premier cabinet ministériel que les « Carer’s Allowance and beneficiaries of BRP also drawing invalidity allowance, le Child Allowance, Guardian’s Allowance, Inmates Allowance », ainsi que les « minimum contributory pensions », seront aussi réajustées. 

Répondant à une question de la presse s’agissant du bulletin de vote “original” qui a été remis à la Commission électorale par Shakeel Mohamed ce matin, le Premier ministre a déclaré que « la commission a référé l’affaire à la police. Une enquête a été initiée. »

Considérant cette fois, que « la relation entre un Premier ministre et un leader de l’opposition doit être correcte », Pravind Jugnauth a invité Arvin Boolell, le nouveau leader de l’opposition, à une rencontre cet après-midi.

À noter que les travaux parlementaires reprendront le jeudi 21 novembre.