La police de Grand-Baie et la Criminal Investigation Division enquêtent sur un cambriolage perpétré chez le jockey sud-africain Mark Neisius. Le forfait, avec un butin avoisinant Rs 170 000, a été commis dans la nuit de vendredi à samedi derniers à son appartement à Villa Le Moulin, Pereybère. Les images des caméras de surveillance ayant donné des résultats peu probants, aucune arrestation n’a été effectuée jusqu’ici.
Ce n’est qu’hier, à 7 h 55 du matin, que Mark Neisius, 39 ans, a consigné une déposition au poste de police de Grand-Baie. Dans celle-ci, il affirme que le vol a été réalisé entre 22 h vendredi et 5 h du matin samedi. Il devait découvrir que son passeport, un ordinateur portable, un téléphone portable, un appareil photo et deux bouteilles de whisky avaient été emportés. Selon les premières estimations de la victime, le butin représenterait une somme de Rs 170 000.
Les premiers éléments de l’enquête ont établi qu’une fenêtre et une porte de l’appartement de Mark Neisius à Villa Le Moulin, située à rue Regent, Pereybère, ont été laissées ouverte par inadvertance. Le dispositif CCTV, installé dans ce nouveau complexe résidentiel, qui aurait dû en principe faire progresser l’enquête policière, n’a pas donné les résultats escomptés jusqu’à présent. Si les images montrent deux individus enjambant un mur pour pénétrer dans le complexe résidentiel, elles sont trop floues pour permettre leur identification. L’enquête se poursuit.
Par ailleurs, à Grand-Baie, l’appartement d’un touriste français âgé de 36 ans a reçu la visite de voleurs en l’espace de cinq minutes hier. Dans une déposition au poste de police de Pointe-aux-Canonniers, la victime affirme qu’entre 16 h et 16 h 05, son téléphone portable, d’une valeur de quelque Rs 26 000, a été emporté de sa chambre à Ocean Villa, qui est sous surveillance. Il devrait reprendre l’avion pour la France dans quatre jours.
D’autre part, deux cas de vol avec effraction ont été rapportés à Forest-Side et à Terre-Rouge. À Forest-Side, un quinquagénaire habitant Flic-en-Flac visitait sa deuxième demeure quand il a constaté que plusieurs appareils électroniques d’une valeur de Rs 90 000 avaient été emportés. À Terre-Rouge, une septuagénaire devait découvrir hier que des bijoux valant Rs 50 000 ainsi qu’une somme de Rs 10 000 avaient disparu de l’armoire de sa chambre à coucher.