Pendant plus de trois heures hier soir, des hommes du Central CID ont procédé à une perquisition de la résidence de l’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam. Bilan : deux coffres-forts et une somme de Rs 1 million euros dans un sac, saisis par la police. L’un des coffres-forts appartient à son épouse. C’est ce que confirment des sources autorisées à 00h30 alors que l’escouade du CCID se trouvait encore sur les lieux.
Contrairement à l’opération rue Desforges hier après-midi, la police avait pris des dispositions spéciales pour garder à distance des membres du public et autres badauds en vue d’éviter des échauffourées. Ainsi, à Floréal, de la jonction de la route principale menant à Vacoas jusqu’à hauteur du Club Hippique, la circulation a été fermée et placée sous contrôle des éléments de la Special Supporting Unit. Ce qui n’a pas interdit des membres du public à se tenir en bordure de route pour suivre, jusqu’à fort tard dans la nuit, cet événement inédit de l’arrestation d’un ancien Premier ministre.
Si les hommes de loi ont concédé que Navin Ramgoolam allait passer le reste de la nuit dans une cellule au Moka Detention Centre ou au Vacoas Detention Centre, aucune indication n’était encore disponible avant son retour au QG du CCID. Toutefois, il aurait eu l’occasion de prendre une douche avant d’être raccompagné à Port-Louis après 1h30 ce matin.