Le récidiviste Jean Julio Louis, 35 ans, était recherché par la police depuis le vendredi 21 juillet suite à une agression à l’arme blanche sur Mishy Heyward, un maçon de 44 ans. Ce dernier, admis à l’unité des soins intensifs de l’hôpital Jeetoo, a poussé son dernier souffle mardi, sans pouvoir donner sa version des faits à la police. Le présumé agresseur s’est constitué prisonnier en milieu de semaine et avance qu’une histoire de drogue serait à l’origine du drame.
Soumis à un interrogatoire serré dans les locaux de la Major Crime Investigation Team, Jean Julio Louis, un récidiviste de 35 ans, est revenu sur l’agression mortelle de Mishy Heyward, maçon de 44 ans. Le premier nommé s’est présenté comme étant « un petit dealer » qui écoulait sa marchandise dans la région de Petite-Rivière et, selon lui, un de ses clients serait Mishy Heyward. Ce dernier, habitant Morcellement Ilois, Pointe-aux-Sables, aurait rencontré le récidiviste vendredi et aurait acheté une dose de drogue pour Rs 400. Après l’avoir consommé, Mishy Heyward serait revenu sur ses pas; il aurait voulu que son dealer le rembourse, estimant qu’il lui aurait vendu de la drogue de mauvaise qualité. Comme le suspect aurait refusé, une vive dispute aurait éclaté entre eux près d’une boutique sur la route royale de Petite-Rivière. Jean Julio Louis aurait alors sorti un couteau de cuisine qu’il avait toujours sur lui et il aurait assené trois coups à l’abdomen du maçon, qui s’est écroulé dans une mare de sang. L’agresseur présumé aurait dès lors pris la fuite.
Entre-temps, Mishy Heyward a été transporté d’urgence à l’hôpital. Il est resté inconscient jusqu’à son décès survenu mardi, et ce, après avoir subi une intervention chirurgicale. Le rapport d’autopsie rédigé par le Dr Sudesh Kumar Gungadin, chef du département médico-légal, a attribué la mort Mishy Heyward à une septicémie à la suite d’un « stab wound to the chest ».
Après avoir recueilli les témoignages de certains individus, la Criminal Investigation Division (CID) de Petite-Rivière s’était rendue au domicile de Jean Julio Louis, à Gandhi Road, Petite-Rivière, afin de l’arrêter. Le suspect avait toutefois déserté sa maison. La police avait mis en place plusieurs opérations dans la région afin de retrouver le présumé agresseur, sans succès.
Finalement, Jean Julio Louis s’est constitué prisonnier dans la semaine. Dans un premier temps, il devait alléguer qu’il aurait voulu voler la drogue du maçon. Il s’est cependant ravisé et a avoué qu’il était un dealer. Une fouille chez lui a permis aux enquêteurs de retrouver l’arme du crime, qui a été envoyée au Forensic Science Laboratory pour analyse. Jean Julio Louis a été traduit au tribunal de Bambous où une accusation provisoire de meurtre a été logée contre lui. Le récidiviste devrait participer à un exercice de reconstitution des faits bientôt.
Les funérailles de Mishy Heyward ont eu lieu mercredi. Ses proches ne croient pas à la version du suspect, estimant que le dealer « voulait voler l’argent » du maçon. Ils avancent que Mishy Heyward « n’est pas un toxicomane ».