Alan Ganoo et Vincent Ravat ont été les intervenants de la conférence de presse du Mouvement Patriotique (MP), hier, à St-Jean. Le député s’est penché sur le chapitre de la drogue et a affi rmé qu’il est grand temps de venir de l’avant avec certaines mesures comme “la mise sur pied d’un Drug Court” pour éradiquer ce fléau. Le second nommé a abordé le projet Petroleum Hub en indiquant que “nous sommes au seuil de la plus grande catastrophe écologique que le pays ait jamais connue.”

Vincent Ravat évoque la précarité dont feraient l’objet actuellement les pêcheurs d’Albion avec les travaux de forage qui “ont dynamité le fond marin et détruit pratiquement tous leurs casiers.” Les dommages sont irréversibles, selon lui, soulignant la nécessité de préserver cet endroit touristique, “un secteur qui est l’épine dorsale de notre économie.” Le responsable du dossier sport au MP, tout en égratignant le ministre du Tourisme, Anil Gayan, et son homologue de la Pêche, Prem Koonjoo pour leur silence, lance un appel au gouvernement afin qu’il revoie sa copie. Vincent Ravat annonce que la mobilisation des habitants du village balnéaire va crescendo et qu’ils n’ont pas l’intention de rester les bras croisés. Alan Ganoo a, pour sa part, fait valoir quant au fléau de la drogue que “nous sommes actuellement à la croisée des chemins” et que le gouvernement doit au plus vite venir dans ce sens avec “des mesures concrètes.” Le président du MP plaide en outre pour la mise sur pied d’un tribunal de la drogue, un “Action Plan intérimaire, la conversion de la prison de Petit-Verger en un centre de désintoxication”, et que le gouvernement confirme, “une bonne fois pour toute, sa position sur le démantèlement de l’ADSU comme proposé dans le rapport Lam Shang Leen.”

L’autre thème abordé par Alan Ganoo: le niveau d’eau dans nos réservoirs avec la situation qui se corse. Il blâme la CWA et le ministre de l’Énergie Ivan Collendavelloo pour avoir, dit-il, “failli à gérer nos ressources en eau judicieusement” et ajoute que “la population va encore une fois devoir se soumettre à des mesures drastiques.” Le député regrette par ailleurs que le Bagatelle Dam, du fait que la station de traitement ne soit pas encore prête, n’est toujours pas opérationnel. Alan Ganoo dira de ces analyses que “cette situation démontre clairement que la CWA est complètement à la dérive.” Sur le volet sportif, le chef de fi le du MP se dit triste quant à la situation du boxeur Jordy Vadamootoo qui, classé niveau continental fin 2017, a vu sa bourse auprès de la High Level Sports Unit revue à la baisse de Rs 14,000 à Rs 5,000. “Cette contrainte financière fait que l’athlète, qui a remporté une médaille d’or aux derniers Jeux des Îles, n’arrive plus à se dévouer pleinement à sa passion car il doit maintenant travailler à plein temps comme mécanicien”, s’insurge Alan Ganoo. Ce dernier enjoint de fait le gouvernement à venir de l’avant avec “un scheme pour accompagner les athlètes de la trempe de Jordy dans leur parcours.”

Le président du MP lance finalement un appel pour que le gouvernement mauricien s’exprime sur l’assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, en suivant l’exemple d’autres pays qui l’ont déjà fait.