photo d'illustration

Quinze pharmacies font actuellement l’objet d’une surveillance étroite du Pharmacy Board, a révélé hier le ministre de la Santé, Anwar Husnoo. Celui-ci résumait les débats sur The Disciplinary Bodies (Health Sector) (Miscellaneous Provisions) Bill, qui a été adopté avec amendement hier soir. Ces pharmacies sont accusées de pratiques abusives dans la vente des psychotropes, a révélé le ministre.

De plus, deux autres pharmacies ont fermé leurs portes en attendant la fin de l’enquête. Par ailleurs, le ministre de la Santé a indiqué que l’équivalent de 5,5 millions de patients a été traité dans tous les services hospitaliers publics pendant l’année écoulée. Outre le leader de l’Opposition, Xavier-Luc Duval, sept parlementaires ont pris la parole sur le texte de loi.