AfrAsia Bank a prévu, lundi, que l’émission de nouveaux capitaux de l’ordre de $ 20 millions sous forme d’actions préférentielles par sa filiale zimbabwéenne sera sursouscrite. Ce placement privé a été rendu nécessaire à la suite du retrait de Crustmoon Investments (Pty) Ltd d’AfrAsia Zimbabwe Holdings Ltd. Ainsi, avec ce développement, la part d’AfrAsia Bank dans sa filiale au Zimbabwe va s’accroître et atteindre un seuil de 62,5%; soit, une participation au-delà des 50%.
James Benoit, Chief Executive Officer (CEO) d’AfrAsia Bank, explique que ce placement s’est fait à parité avec un investisseur international. La banque, d’une part, et l’investisseur concerné, de l’autre, ont, en effet, convenu de soucrire, chacun, $10 millions. “D’autres investisseurs locaux se sont aussi engagés à souscrire”, ajoute le CEO d’AfrAsia. Ce qui fait que, explique-t-il, cette émission de nouveaux capitaux sera sursouscrite.
AfrAsia Bank Ltd laisse entendre que cette opération se fait avec l’encouragement actif des autorités zimbabwéennes. D’ailleurs, dans une conférence de presse conjointement donnée avec James Benoit, le ministre zimbabwéen des Finances, Patrick Chinamasa, devait expliquer que les autorités de son pays encouragent les banques étrangères implantées sur place à accroître leurs investissements, sousentendant même que cette participation étrangère n’était pas restrainte à un seuil de participation maximale de 49% des intérêts.