Photo d'illustration

Planet FM a mis fin aux contrats de travail de 16 employés cette semaine, indique un communiqué de presse émis par la direction de la nouvelle radio.

« La direction souhaite également informer le public que tous les droits de chaque employé ont été respectés selon la loi et les clauses de leurs contrats ; avec un préavis d’un mois de salaire », souligne le communiqué. « Ces mesures drastiques ont été inévitable afin de sauver la compagnie et sauvegarder l’emplois des autres employés ».

Le communiqué précise qu’une des causes de cette situation difficile réside dans « la mauvaise gestion de l’ancienne direction avec des salaires exorbitants ».

La radio reste opérationnelle, « en attendant que toute l’île puisse capter nos ondes tandis que toute l’équipe travaille d’arrache pieds pour faire de Planet FM la radio préférée des Mauriciens », conclut le communiqué.