Si ce n’est pas du Cover Up qui est pratiqué par le Mauritius Institute of Training and Development (MITD), cela lui ressemble étrangement dans cette affaire de relations sexuelles entre un instructeur de cet organisme, âgé de 30 ans, et une jeune étudiante, âgée de 14 ans. Les documents accablants déposés sur la table de l’Assemblée nationale par le leader de l’opposition, Paul Bérenger, lors de la Private Notice Question d’hier – soit un rapport de la psychologue du MITD portant sur les révélations de ces escapades sexuelles illicites et les Minutes of Proceedings d’une rencontre subséquente entre la psychologue et les parents de la jeune fille en présence de cette dernière – apportent la preuve de ce scandale affectant la direction du MITD, déjà accablée par des problèmes de recrutements sur la base de faux certificats académiques.
Pourtant, l’instructeur indélicat, un dénommé N. C., a été réintégré à son poste depuis juin 2012 et le MITD a cru nécessaire de passer outre aux Findings de la pyschologue, qui est arrivée à la conclusion que « cet instructeur a des difficultés à contenir ses pulsions sexuelles et il présente donc un danger pour les élèves du MITD car il use de sa position de professeur pour arriver à ses fins. » La jeune fille concernée n’est pas la seule à tomber dans le piège de l’instructeur-pédophile, car selon des témoignages disponibles, il avait tenté le même coup avec d’autres jeunes étudiantes. Lors de ses explications à l’Assemblée nationale, le ministre de l’Education, Vasant Bunwaree, a trouvé que « le MITD ne pouvait se fier sur des palabres » pour agir car la Child Development Unit (CDU) n’a pas soumis de rapport officiel au MITD sur ce cas et qu’il n’y a pas eu de déposition consignée à la police.
L’indignation au sein de l’opposition, notamment venant du leader du MMM, Paul Bérenger, et du Front Bencher Veda Baloomoody, n’a cessé de croître au fil des réponses fournies par le ministre suite aux interpellations supplémentaires. L’opposition blâme le ministère dans ce scandale car « la première chose à faire était de soumettre ce cas de relations sexuelles avec mineure à la police. » En fin des échanges de la PNQ, Paul Bérenger n’a pu s’empêcher de lancer, en deux occasions, « Resign! » à l’encontre de Vasant Bunwaree tout en lançant un appel au Premier ministre, Navin Ramgoolam, en vue de demander à la police d’ouvrir une enquête dans cette affaire et de nommer un Senior Magistrate pour le volet de faux certificats académiques.
Bérenger: Par rapport au Mauritius Institute of Training and Development (MITD), le ministre de l’Education et des Ressources humaines peut-il révéler à la Chambre les noms et les qualifications des recrues depuis février 2010, dans quelles circonstances Mme Y. M. a été recrutée malgré sa condamnation précédente pour avoir soumis de faux certificats à la Public Service Commission pour un poste au ministère de la Jeunesse et des Sports et si un dénommé N. C. a réintégré son poste en juin 2012 après son limogeage en janvier 2012 suite à son arrestation par la police, et si la CDU a soumis un rapport contre lui pour des relations sexuelles présumées avec une des étudiantes encore mineures?
Bunwaree: Comme je l’avais fait ressortir en réponse à une interpellation parlementaire en date du 21 juin 2011, j’avais fait comprendre à la Chambre que les informations relatives à des recrutements au MITD allaient être compilées et déposées à la Bibliothèque de l’Assemblée nationale. C’est déjà fait. Tel sera le cas avec la nouvelle demande du leader de l’oppsoition. Toutefois, je dois souligner que les procédures adoptées pour les exercices de recrutements au MITD ont été les mêmes que celles des dix dernières années.
En réponse à une précédente interpellation parlementaire, j’avais informé la Chambre que la dénommée T. M. avait été recrutée du 1er juillet 2010 à juin dernier en tant que IT Instructor. Avec des allégations à l’effet qu’elle ne détenait pas les qualificatioons requises et un exercice de vérification auprès du Mauritius Examinations Syndicate, il a été confirmé qu’elle avait soumis de certificats académiques falsifiés à la PSC. Je dois faire ressortir que la police et l’Independant Commission Against Corruption (ICAC) poursuivent leurs enquêtes respectives dans cette affaire. The photocopies of the certificates have been tampered with.
L’attention de l’ancien directeur du MITD avait été attirée sur cette affaire et la nécessité d’instituer une enquête en vue d’établir les circonstances de cette sinistre affaire. Le 9 novembre, une enquête a démarré à ce sujet et portant sur divers aspects des procédures de vérification des documents soumis par des candidats lors des recrutements. L’enquête se déroule sous la supervision d’un comité mis sur pied par le Board du MITD. Il y a même un cas logé devant le tribunal de Curepipe contre elle.
Dans l’autre cas, il y a une confusion que je voudrais éclaircir. Le contrat de l’instructeur N. C. avait été rompu en janvier 2012 suite à des informations qu’il avait été appréhendé par la police le 24 janvier pour une affaire de Breach of Protection Order, une affaire qui relève des affaires privées de cette personne. Par la suite, l’épouse de N. C. avait retiré le cas à la polce, soit en avril 2012.
Après des consultations avec le ministère du Travail à ce sujet et des discussions avec des représentants du State Law Office, il avait été décidé de le réintégrer à son poste vu que le délit est de nature privée.
En ce qui concerne le cas des allégations de relations sexuelles remontant à novembre 2011, le MITD a mené une enquête avec le directeur engagé dans l’exercice. Il n’y a aucun rapport de la CDU à ce sujet…
Bérenger: Hein!
Bunwaree: The facts are the facts. Il n’y a aucune déposition à charge consignée par la mineure à la police à ce sujet.
Bérenger: J’ai non seulement réclamé une liste mise à jour des recrutements au MITD mais avec les détails des qualifications des personnes recrutées ou encore l’absence de qualifications. Das le cas de la dénommée Y. M., le ministre a annoncé une enquête en cours. Peut-on savoir la composition de ce comité?
Bunwaree: Cette enquête a été instituée sous la section 10 du texte de loi régissant le MITD. Le comité est composé du président suppléant du conseil d’administration, du secrétaire permament de mon ministère, d’un autre membre du Board et du directeur du HRDC.
Bérenger: Cette même personne avait été précédemment condamnée pour le même délit de faux certificats académiques et avait été licenciée par son ancien employeur. Pourtant, elle a été recrutée par le MITD. Qui plus est, au cours de son emploi au MITD, elle a été promue chef de département sans aucune qualification académique.
Bunwaree: He is right. Je n’étais nullement satisfait de cette situation, mais je devais suivre les procédures. Quand j’avais répondu à la précédente interpellation parlementaire, je ne savais même pas que lors de l’application, elle avait fait état de cette affaire de certificats académiques falsifiés. Il faudra attendre les conclusions de l’enquête en cours. Il y a eu un problème majeur au MITD au chapitre des recrutements.
Bérenger: N’est-il pas vrai de dire qu’au lendemain ds élections générales de 2010, cette même personne était chaperonnée au ministère par nul autre que le Senior Adviser du ministre de l’Education, le dénommé J. T?
Bunwaree: I’m not aware of this. I’ll have to look into it. Il faut savoir quand le Senior Adviser a été recruté…
Bérenger: Maintenant, venons-en au cas du dénommé N. C. On apprend qu’il y a eu des enquêtes et qu’il n’y a eu aucun rapport de la CDU sur cette affaire de relations sexuelles avec mineure. Peut-on prendre connaissance de la date à laquelle la CDU avait été informée de cette affaire?
Bunwaree. J’ai demandé les renseignements de la CDU ce matin. On m’a fait comprendre qu’il n’y a eu aucun rapport de la CDU. Je ne suis pas le ministre responsable de la CDU. Un cas fut référé à la CDU de Phoenix. There has been things done at the CDU, mais je n’ai pas la date, je dois vérifier. La CDU avait convoqué les membres de la famille de la jeune fille « for urgent psychological support. » De ce qu’on comprend, les parents étaient mécontents des accusations portées contre leur fille. Ils ont rejeté cette affaire sur le compte des palabres…
Bérenger: Cover-Up…
Bunwaree: Il ne faut pas s’exciter… Elle est une mineure…
Bérenger: This is shocking… You’ll hear from me later on…
Bunwaree: Je ne fais que transmettre les informations qui émanent du dossier. Il y avait des rumeurs qui circulaient. Mais il n’y a aucun signe de violence ou de traumatisme. This is the information I’ve been given. Il n’y a pas de déposition à la CDU de Phoenix et aucun cas rapporté à la police par la jeune fille.
Bérenger: It’s really shameful! Le 28 octobre, la jeune fille âgée de 14 ans a été vue par une psychologue. Mais avant d’arriver là, puis-je confirmer que le dénommé N. C., qui est un instructeur d’éducation physique au MITD depuis juin 2010, ne détient pas les qualifications requises et que c’est maintenant qu’il suit les cours au MIE?
Bunwaree: Dans la liste que je vais soumettre, vous allez voir que ce n’est pas la première fois. Cette personne fait son travail. Les procédures de recrutement sont les mêmes qu’il y a dix ans.
Bérenger: Je me demande combien de ces recrues au MITD sont sans qualifications et ont soumis des documents falsifiés. Le 28 octobre de l’année dernière, cette jeune fille de 14 ans avait été entendue par une psychologue. Elle a avoué avoir eu des relations sexuelles avec le dénommé N. C. La psychologue a soumis une copie de son rapport en date du 3 novembre au MITD. Je dépose une copie de ce document sur la table de l’Assemblée nationale. La jeune fille n’a pas été la seule victime de cet instructeur. D’autres cas sont cités.
A ce stade, le leader de l’opposition donne lecture des extraits du rapport de la psychologue au sujet des pulsions sexuelles non contrôlées de cet inctructeur et du danger qu’il représente pour ces jeunes files (voir fac-similé plus loin).
Bunwaree: Je suis au courant de ce rapport. C’est à la suite de ce rapport que le MITD a fait une demande à la CDU. Je ne vais pas mettre en doute le rapport de la psychologue rédigé à la suite d’une visite de routine. Moi aussi, je suis au courant de cela et il faut voir ce qui a suivi. Il y a eu des enquêtes. Les parents ont été convqués à la CDU…
Bérenger: Table the report!
Baloomoody: Kumsa traite zanfans…
Bunwaree: L’heure n’est pas à la démagogie. Quelqu’un peut-il dire qu’il traite les enfants mieux que moi…
Bérenger: Mais j’ai déposé le rapport sur la table de l’Assemblée…
Bunwaree: Le rapport a été Ruled Out…
Opposition: It’s shocking!
Speaker: Order! Order! Order!
Bunwaree: Je ne suis pas ici pour défendre qui que ce soit… Il y a des tas de palabres… Il y a eu des enquêtes supplémentaires et la jeune fille a été vue par une psychologue aussi qualifiée que la première…
Bérenger: Le ministre est-il au courant que lors d’une séance de travail présidée par la psychologue, une professionnelle hautement qualifiée, la jeune fille a déclaré avoir accompagné l’instructeur dans un pensionnat de Bonne-Terre en pas moins de huit occasions et qu’ils ont eu des relations sexuelles non-protégées. La psychologue avait formellement demandé aux proches de la jeune fille de prendre connaissance de ce fait et de signer un document en vue d’acquiescer les détails. Je dépose une copie de ce procès-verbal.
Bunwaree: …En deux heures, j’ai demandé les renseignements et je n’ai pas eu tous les détails. C’est ce que dit la psychologue. Au moment de l’enquête, all these points were not founded. Il n’y a pas de traces de relations physiques. Nous avons forcé les parents pour aller à la police. Ils ont dit non.
Bérenger: Alors que le MITD était au courant de ces faits, il prend la décision de réintégrer cet instructeur, qui ne respecte même pas les conditions d’un Protection Order
Bunwaree: Je vais prendre mes responsabilités et je ne compte pas prendre des décisions sur la base de palabres…
Baloomoody: Vous dites des palabres alors que cette affaire concerne une fille de 14 ans…
Bunwaree: Ferme ou labouche!
Baloomoody: Pa koz kumsa ar mwa…
– Le Speaker tente d’intervenir pour éviter des dérapages.
Bérenger: Dans le cas de Y. M., nous savons qui a agi en tant que chaperon. Peut-on savoir qui a recommandé la candidature de N. C. au MITD?
Bunwaree: Je ne dispose pas de cette information. Il me faudra procéder à des vérifications. Je dois réitérer le fait que toutes les procédures ont été suivies. There are so many cases which are queer.
Satish Boolell: Dans ce genre de cas, le minimum que l’on attend est que la victime subisse un examen médical. Peut-on savoir à quel type d’examens le MITD et la CDU ont eu recours?
Bunwaree: I don’t know what type of medical examinations. Tout ce que je sais c’est que j’ai demandé que tout doit être fait pour faire la lumière dans cette affaire. There should be no stone unturned. It may appear that there some hidden things. Si vous avez des informations, allez les communiquesr aux autorités compétentes pour faire progresser l’enquête.
Jugnauth: Puis-je savoir sur la base de quel rapport le MITD avait pris la décision de rejeter le rapport de la psychologue?
Bunwaree: Je dois voir avec le MITD ce qui a été fait.
Labelle: Nous avons appris que la CDU a donné une version différente de celle de la psychologue. Peut-on avoir accès aux documents concernés?
Bunwaree: I can’t answer offhand. La CDU ne nous a pas soumis de rapport.
Obeegadoo: Le ministre concèdera-t-il le fait que les cas de Y. M. et de N. C. relèvent du fait qu’ils sont des proches du Parti Travailliste…
Speaker: Formulez vorte question et ne vous engagez pas dans des déclarations…
Obeegadoo: Les deux références soumises proviennent d’agents notoires du Parti Travalliste. Le Board Paper pour la réintégration émane du ministère de l’Education. Lors d’une réunion avec les syndicats, le ministre accepte que des candidats n’ont même pas de certificats de SC?
– Des applaudissements se font entendre des bancs de l’opposition.
Bunwaree: Tel n’est pas le cas comme évoqué par l’honorable membre. Il y avait eu une liste d’emplioyés soumise par le MITD pour faire partie du Permanent and Pensionable Establishment. Une décision en ce sens devait être prise par le Board. Au ministère, nous avons dit qu’il faut faire attention car dans au moins un cas, nous nous sommes retrouvés avec un certificat falsifié. Toute cette question de promotion et de PPE a été gelée sur ordre du ministère. Il y a eu des palabres et nous avons pris la décision…
Uteem: Vous avez écarté le rapport de la psychologue sur la base de quoi?
Bunwaree: La CDU avait vu cette fille. Une autre psychologue aussi qualifiée que la première a entendu la fille…
Bérenger: Where is the report? Shame!
Bunwaree: La question doit être adressée à la CDU. Je ne peux répondre à cette question.
Bérenger: Devant les lacunes que nous avons constatées, que ce soit au niveau du MITD et de la CDU et le MITD renvoyant le dossier à la CDU et non à la police, puis-je faire un appel pressant au PM, mieux vaut tard que jamais, de se pencher sur cette affaire et de demander à la police d’ouvrir une enquête et que le scandale de recrutements avec de fausses qualifications académiquies fasse l’objet d’une enquête présidée par un Senior Magistrate?
Bunwaree: I have taken note of the points raised. The parents have refused to go to the police…
Bérenger: Shame. La loi dit que vous aurez dû avertir la police de cette affaire…
Baloomoody: You should have referred the case to the police…
Bérenger: C’est une honte de traiter de cette façon une affaire avec une fille de 14 ans comme victime…
Bunwaree: Whatever could be done have been done. Il y a la CDU et même une enquête par l’ICAC…
Speaker: Order! Order! Order!
Bérenger: Resign!
Bunwaree: Même  l’Ombudsperson for Children est concernée…
Bérenger: Resign!