Le poste de police d'Abercrombie

Des habitants irrités par le bruit des motos participant à un rallye illégal à la rue D’Estaing à Port-Louis dans la nuit de dimanche, sont montés au créneau pour chasser des jeunes. Dans la mêlée, ils ont saccagé une moto dont le propriétaire, âgé de 17 ans, a pris la fuite à l’approche des personnes en colère.

Dans une déposition consignée au poste de police de Pope Hennessy aux petites heures du matin lundi, le jeune homme a allégué qu’il était en compagnie de sa fiancée âgée de 16 ans sur place, où ils ont aperçu des motocyclistes qui s’adonnaient à un rallye. Le jeune homme a avancé qu’il n’était pas un participant, mais il s’est arrêté pour voir ce qui se déroulait. Il discutait avec son cousin, laissant sa moto, une Delta noire, sur le bord de la route. À un moment donné, une voiture de la marque Nissan a foncé à toute vitesse sur eux avec six occupants à bord, qui s’étaient présentés comme des habitants du coin, et ils étaient armés de bâtons. « Nou pou kraz tou motosyklet seki ena la. Et zot tou pou gagn bate ».

Tous ceux présents ont pris la fuite, le plaignant également qui a pris la direction de la Cathédrale St- Louis craignant pour sa sécurité. Il a même demandé à sa fiancée de courir et l’a perdue de vue en route. Une quinzaine de minutes plus tard, le jeune homme est revenu sur ses pas pour prendre sa moto. Or, il a vu son engin en feu et devait alerter les pompiers de Port- Louis qui ont vite maîtrisé les flammes. La police s’est aussi rendue sur place où elle a emmené la moto au poste de police où elle sera examinée par des éléments de la Scene of Crime Office ce lundi. Les dégâts sont estimés à Rs 11 000.

Dans sa version des faits, le jeune homme a indiqué qu’il peut identifier deux des six personnes dans la voiture. Il a également donné le numéro de la plaque d’immatriculation de la Nissan. La police a ouvert une enquête pour incendie criminel. Dans le sillage de cette affaire, les enquêteurs comptent recourir aux caméras de surveillance pour retracer les auteurs de cet acte.