Photo illustration

L’association des pêcheurs professionnels et la Fédération des Travailleurs Unis (FTU) se sont réunis ce matin, mercredi 24 avril, afin de mettre en lumière leur plan d’action en ce qui concerne la « situation alarmante » dans laquelle se trouvent des pêcheurs à Maurice. Ils pointent du doigt « l’inaction du gouvernement » ainsi que Prem Koonjoo, ministre de la Pêche.

« Ce sont des pères de famille », a fait ressortir Atma Shanto, syndicaliste. « Nous ne sommes pas contre la modernisation, mais de jour en jour il y a un impact sur nos lagons. Il n’y a plus grand chose dans nos eaux, il y a un manque de contrôle sur certains bateaux qui accèdent à nos lagoons durant la nuit. Le gouvernement ne peut laisser la situation s’empirer ».

« Bann bato pe devid nou lamer », a lancé un des pêcheurs présents. Ils ont lancé un ultimatum d’une semaine au ministère de la Pêche pour une « rencontre urgente » afin que divers problèmes persistants dans ce milieu soient mis sur la table des discussions.

Au cas contraire, ils manifesteront devant le bâtiment du ministère afin qu’une solution soit trouvée.

« Peser nepli kapav. Zot kontribie dan lekonomi pei, gouvernma ena enn responsabilite anver bann peser », a ajouté le négociateur.

Les pêcheurs disent également attendre beaucoup du dernier Budget du gouvernement.