Photo illustration

La Special Mobile Force (SMF) disposera d’ici peu d’un nouveau gymnase. En effet, le département de la police a lancé en ce sens jeudi dernier un exercice d’appel d’offres et ceux intéressés ont jusqu’au 17 septembre prochain pour soumettre leurs propositions. Ce nouveau gymnase, qui s’étendra sur une superficie de 915 mètres carrés, sera construit dans l’enceinte du quartier général de la SMF, à Vacoas, installé à cet endroit depuis 1916.

Pour réaliser ce projet, le constructeur aura à démolir deux vieux bâtiments en pierre et en bois et devra accorder une attention particulière aux toitures. Celles-ci devront être soigneusement démolies et entreposées dans un endroit spécifique afin d’éviter tout risque de problème de santé. Les autorités pensent que ces toitures peuvent contenir de l’amiante ou autres matières nuisibles à la santé. Les matériaux de démolition doivent ainsi être retirés selon un protocole bien établi par la loi. Ce projet nécessitera aussi l’abattage des arbres. Le nouveau gymnase, qui sera de deux niveaux, disposera d’un bureau pour de premiers soins.

Par ailleurs, tous les matériaux de construction utilisés doivent être certifiés par des institutions compétentes pour qu’ils puissent résister à des vents cycloniques de 280 km/h. Le contracteur, qui sera appelé à visiter le site de construction avant le début des travaux, doit restreindre son mouvement sur le site indiqué et s’assurer qu’il y ait un minimum de bruit lors de l’exécution des travaux. « Contractor is advised to visit the site prior to submission of bid. They should acquaint themselves with the nature of the site (Ground conditions etc…), extent of the work, means of access (Restricted area, Site security etc…) and all other matters which may influence their bid. Contractor is to restrict himself to site allocated to him, and for stacking of materials and shall take all necessary precautions to keep these areas in tidy conditions, free from dust and minimum noise during the works and appropriately secure and hoard the site. All savage/re-usable materials shall become the property of the Employer. All unusable materials arising from demolition shall be removed and disposed from site. The contractor shall have to keep a diary to record all salvage materials to be handed over to the Employer which shall be checked and signed by the Employer’s agent. No claim due to ignorance of these factors as mentioned in the preceding paragraph shall be entertained from the contractor », explique-t-on dans un document relatif à ce projet.

Le rez-de-chaussée du nouveau bâtiment abritera des toilettes, des salles de bains et des vestiaires pour hommes et femmes ainsi qu’un bureau pour les premiers soins médicaux. Le premier niveau, lui, sera doté d’une salle de sport et des équipements de gymnase. Quant au deuxième niveau du bâtiment, il disposera d’une terrasse.

L’espace réservé à la construction du gymnase doit être au préalable nettoyé. Le sol doit être remis à niveau. Le contracteur doit ainsi : « Clean the whole site; remove bushes, shrubs, plants vegetarian and boulders; uproot all existing trees trunks and roots, cart away all unwanted materials; level the ground by cutting and filling, bringing the levels as shown on the whole area with heavy roller and make good all depressing by additional imported good soil wherever necessary; supply and spread a layer of 300 mm vegetable soil compacted thickness and Plant grass “Chiendent & Bourique” using fertilizer and maintain watering till there is sign of healthy spread over. »