Le procès intenté à l’avocat Dick Ng Sui Wa, poursuivi par l’ICAC pour avoir accepté des billets à tarif réduit pour des voyages privés alors qu’il était président du Trust Fund for Specialised Medical Care, a été ajourné au 1er juillet. Raison invoquée : Me Antoine Domingue, qui représentait Dick Ng Sui Wa, a fait part de son intention de se retirer de cette affaire. Me Dick Ng Sui Wa, sur le banc des accusés, indiquant à la cour qu’il a pris connaissance de l’intention de son avocat, a fait le nécessaire pour retenir les services de Me Gavin Glover. Ce dernier, ayant appris la nouvelle hier, n’a cependant pu être présent en cour. Les magistrats ont ainsi renvoyé le procès.
Me Dick Ng Sui Wa fait face à un procès intenté par le Directeur des poursuites publiques Satyajit Boolell après une enquête de la commission anti-corruption. Il est accusé de “public official using his office for gratification” sous la Prevention of Corruption Act (POCA). Me Dick Ng Sui Wa a plaidé non coupable des trois chefs d’accusations retenus contre lui. L’ICAC lui reproche d’avoir accepté, entre novembre 2002 et mai 2003, un rabais sur trois billets d’avion d’Air Mauritius pour des voyages privés, et ce alors que ces réductions étaient réservées aux voyages officiels. Les magistrats Kesnaytee Bissoonauth et Azam Neerooa président ce procès en Cour intermédiaire. La commission anti-corruption, elle, est représentée par Me Homanaden Ponen.