Actualité politique oblige, c’est au courant de la journée, que le MSM a tenu sa conférence de presse hebdomadaire au Sun Trust Building hier. Le MSM avait auparavant réuni son Comité central, où l’alliance mauve-rouge était aussi à l’agenda. Pravind Jugnauth a dirigé ses premières attaques sur le leader de l’opposition, Paul Bérenger. Reprenant d’ailleurs les propos de ce dernier qui qualifiait l’accord entre le MMM et le PTr d’historique, le leader du MSM a ironisé : “Cette alliance est une alliance entre un traître et un jouisseur. C’est une alliance historique dans le sens où elle relève de la plus grande trahison que Paul Bérenger ait pu faire à la population. Il a contracté une alliance avec le plus grand des jouisseurs dont l’ambition est de continuer à régner !”
Pravind Jugnauth a fustigé le leader des mauves pour ses propos sur son ambition de placer Maurice comme un exemple de démocratie. “Il a, en toute complicité avec le Premier ministre, bafoué la démocratie en forçant le Parlement à fermer ses portes ! C’est incroyable qu’aujourd’hui il vient dire qu’il veut faire de Maurice un modèle de combat contre la fraude et la corruption alors qu’il a dénoncé ces nombreux cas où des contrats aux petits copains… zordi li dir li get divan !”
Selon Pravind Jugnauth, le leader du MMM a oublié qu’il a dénoncé des scandales, notamment l’affaire MITD. “Zordi Bérenger nepli koz Nandanee Soornack ni Gooljaury ! Aster li blie, li pass leponz lor tou sa fraka ki li pe donse depi 2005.”Ce dernier a dit noté “le changement de langage du jour au lendemain” et déploré “l’arrogance”de Paul Bérenger ainsi que sa tendance à l’insulte.
Pour Pravind Jugnauth, les contradictions entre les deux nouveaux partenaires ont déjà fait surface et seraient signe de mauvais départ. “Paul Bérenger vinn dir ki eleksion pou dan pli bref dele. Ramgoolam li pe koz parlman pou le 7 oktob. Zot ti bizin akord zot violon ! (…) Ena diverzans dan timing. Paul Bérenger annonce un comité d’experts pour travailler sur la IIe République avant les élections, De son côté Ramgoolam dit que ce sera après les élections”, a déclaré Pravind Jugnauth.
Et de relever l’intention de l’alliance d’instituer un comité de conflits et de dissensions.“En réalité ils ont prévu un disaster committee ! C’est du jamais vu ! Mais ce comité sera impuissant quand Ramgoolam et Bérenger seront en conflit”. Le leader du MSM a dit ne pas comprendre pourquoi les leaders du MMM et PTr respectivement n’ont pas circulé l’accord. “Ki zot pe rod kasyet ?”s’est-il demandé avant de dire son étonnement sur l’absence de précision sur le calendrier à venir.