Alors que jusqu’à présent les résultats du CPE étaient présentés avec un pourcentage affichant le taux de réussite englobant ceux qui ont pris part pour la première fois et les repeaters, les résultats seront présentés de façon différente cette année. Ainsi les first sitting et les redoublants seront présentés séparément. À ces pourcentages, viendra s’ajouter un autre chiffre, celui de la promotion de 2006 qui englobe le pourcentage de réussite des first attempts et ceux qui ont réussi à la deuxième tentative.
Bien qu’annoncés pour le 14 décembre, tout est fin prêt pour la publication des résultats du CPE dès demain. Les maîtres d’écoles pourront récupérer les Result Slip à partir de 6 h au Mauritius Examination Syndicate et les résultats seront affichés à 9 h dans les écoles. Ils sont 25 291 à attendre les résultats.
Cette année, la présentation du pourcentage de réussite connaîtra un changement. Si chaque année, l’on affiche le pourcentage de réussite aux alentours de 75 %, avec par exemple 75,6 % en 2011, le chiffre présenté cette fois-ci pourrait remonter à quelque 85 %. En effet, le pourcentage de réussite de ceux qui ont pris part aux examens du CPE pour la première fois et celui de ceux qui ont redoublé seront présentés séparément afin qu’il n’y ait pas de confusion. Cette décision, a expliqué le ministre de l’Éducation lors d’un point de presse à son bureau ce matin, a été prise afin de démontrer que le taux d’échec au CPE est inférieur à ce qu’on croit. « Auparavant tout était basé sur un pourcentage overall englobant les first sitting et les repeaters. Cela ne reflète pas la réalité quant au taux de réussite », a soutenu Vasant Bunwaree.
Par ailleurs, à partir de cette année, le ministère de l’Éducation compte encourager les parents à faire admettre leurs enfants au prévoc au lieu de redoubler dans le primaire. Cette initiative s’inscrit dans la logique de donner à l’enfant l’opportunité de reprendre part aux examens du CPE mais dans le secondaire. Ainsi ces enfants qui auront échoué le CPE dès la première tentative se verront inscrire dans un collège secondaire prévoc où ils auront l’opportunité d’être formés tant sur le niveau académique que professionnel. Ils seront appelés à passer trois jours au collège et deux jours dans un centre de formation du Mauritius Institute of Training and Development. Le ministère travaille actuellement sur une nouvelle formule pour encourager cette pratique.