Ashit Gungah

Lors d’un point de presse cette après-midi, le ministre de l’Industrie et du Commerce Ashit Gungah a tenu a rassuré la population et a fait ressortir que le stock sera suffisant. Il a également soutenu que le gouvernement a pris des mesures nécessaires pour éviter la pénurie qui menacée l’économie nationale. « Nous faisons le suivi de la situation pour surmonter l’obstacle Betamax » déclare-t-il

Le ministre n’a également pas manqué de mettre en lumière l’action de Betamax qu’il qualifie de « très mauvaise foi et inattendue » surtout en cette période de fin d’année. « Nous avons toutefois pris les mesures nécessaires pour le bien du pays. Heureusement nous avons des réponses positives de plusieurs pays amies », déclare le ministre.

Les pétroliers sont attendus dans le port dans les meilleurs délais, le ministre de l’industrie et du Commerce a souligné que le ravitaillement se fera ce week end, la semaine prochaine ainsi que mi- décembre. La nouvelle cargaison de produits pétroliers qui selon le ministre sera même peut être de meilleure qualité, seront amplement suffisamment jusqu’à janvier 2018. Nous verrons également les choses évolueront dans la cour de karnataka.

Maurice en tant que Petroleum Hub avec le Projet MOST

Ashit Gungah a d’ailleurs parlé du projet Mer Rouge Oil Storage Terminal (MOST) qui fut annoncé depuis longtemps par l’ancien gouvernement. « Pendant plusieurs années, le projet qui devait être fait par quatre compagnie pétroliers à Maurice, n’a pas avancé. Je l’ai donc relancé avec tous les stake holders concernés, les quatre sociétés de petro, la STC et les ministères. De ce fait, le projet a été lancé en décembre 2016. La période de construction devait durer environ 14 mois. Ainsi vers février ou mars 2018, la construction prendra fin et nous aurons une réserve de 25 000 métrique tonnes de carburant qui sera à notre disponibilité -15 000 pour essence et 10 000 pour diesel.

De plus, le ministre a partagé le souhait de l’île Maurice de devenir un Petroleum Hub grâce à une collaboration avec l’Inde qui permettra d’avoir un plus grand stock de pétrole sur six mois voir un an.