Le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) s’associe au projet de la Professional Football League Mauritius (PFLM) mais sous certaines conditions. Le ministre Ritoo exige aux clubs concernés d’avoir une équipe féminine et une équipe masculine U20.
Devanand Ritoo a présidé une rencontre, jeudi au 3e étage de l’Emmanuel Anquetil Building, réunissant des représentants du MJS, du président de la Mauritius Football Association (MFA), Samir Sobha, et de l’équipe de la PFLM, avec à sa tête le promoteur Georges Chung. Lors de cette rencontre, le ministre a fait comprendre que le MJS est disposé à aider financièrement les clubs, mais à condition que ces derniers mettent en application les recommandations du ministère.
Les Rs 10 M budgétées préalablement pour le football semi-professionnel seront toujours destinées aux clubs, mais d’une autre manière. Si au départ cette somme devait financer équitablement les dix clubs afin qu’ils participent à la ligue semi-professionnelle, il se trouve que le contexte a changé avec l’avènement de la ligue professionnelle. Pour Devanand Ritoo, les Rs 10M demeurent à la disposition des clubs. Mais pour promouvoir le football dans son ensemble, le MJS veut que chaque club dispose d’une équipe féminine et d’une équipe masculine U20.
« C’est dans le souci d’un développement durable du football que le ministère vient avec cette mesure. Cela permettra de rehausser le football féminin et aussi celui des jeunes. Ainsi, les footballeuses auront une compétition régulière », a-t-il ajouté.
Le MJS est prêt à revoir le financement aux clubs. Selon les indications, chaque club pourrait obtenir Rs 1,2 ou Rs 1,3 million pour financer l’équipe féminine et d’autres supports financiers pour leur équipe U20. Des matches féminins et U20 seront organisés en alternance en lever de rideau de chaque match du championnat professionnel. Le MJS envisage dans la foulée de revoir la structure de la formation de Réduit.
« Je pense que les parties concernées sont sur la même longueur d’onde. Chacun veut apporter son aide pour rehausser le niveau du football à Maurice. Le MJS ne veut pas rester insensible devant un tel contexte », a ajouté le ministre Ritoo.
L’équipe de la PFLM continue à rencontrer les partenaires clés en vue du coup d’envoi d’un championnat professionnel historique à Maurice. Un Memorandum of Understanding sera signé d’ici peu avec le Mauritius Sports Council pour l’utilisation des stades.
Si Georges Chung demeure confiant que tout se passe bien, il reconnaît également que certains détails restent encore à être réglés. « Nous sommes confiants de notre projet. Notre objectif est de démarrer le championnat durant le week-end 18-19 octobre, soit une semaine après le Charity Shield. Cependant, nous devons régler quelques détails. Nous ne voulons pas empiéter sur les prérogatives des autres. Il faut être patients et prudents », a fait ressortir Georges Chung.
Suite à son invitation reçue du président de la FIFA, Sepp Blatter, le président de la MFA, Samir Sobha, a sollicité Georges Chung et Sada Vuddamalay pour l’accompagner à Zurich demain. Outre le développement du football, la ligue professionnelle sera un des points forts de la rencontre avec le patron du football mondial. La MFA veut que le projet de la PFLM soit vu et validé par la FIFA.