« Je peux vous assurer que je ne laisserai aucune entreprise opérer dans l’illégalité ». C’est ce qu’a indiqué Pravind Jugnauth ce jeudi concernant le projet d’incinérateur de déchets de Veolia Recycling and Environmental Services (Mauritius) Ltd.

Rencontrant la presse, le Premier ministre a expliqué que, dans le cas de Veolia, « il semblerait que certaines procédures n’ont pas été suivies ». Et d’ajouter : « Toutes entreprises souhaitant mettre sur un pied un projet devra satisfaire les critères et provisions de la loi ».

Pour rappel, le projet de traitement de déchets de Veolia Recycling and Environmental Services Ltd à Riche-Terre a provoqué une levée de boucliers ce dimanche chez les habitants de cette région.

Par ailleurs, le Premier ministre a annoncé le lancement d’une campagne de nettoyage : « Moris Nou Zoli péi ». Du 12 au 14 juillet, les autorités concernées et les collectivités locales s’assembleront à travers l’île pour « nettoyer et embellir l’environnement ».

Pravind Jugnauth a fait appel au « sens de patriotisme des citoyens » pour « coopérer » lors de cette campagne nationale.