Le vice-Premier ministre et ministre des Finances, Xavier-Luc Duval, a participé en fin de semaine à Londres à un séminaire dans le cadre de la campagne de promotion des investissements. L’objecif est de présenter l’Africa Strategy de Maurice à des hommes d’affaires et d’investisseurs britanniques et européens.
Le ministre britannique pour l’Afrique au Foreign and Commonwealth Office (FCO), Henry Bellingham, est intervenu à l’ouverture de ce séminaire sur le thème « Mauritius, your business passport to Africa ». Selon les renseignements fournis par les services de presse du bureau du vice-Premier ministre et ministre des Finances, le ministre Bellingham a été porteur d’un « strong message on the importance of Africa for British Business and of Mauritius as a stable, secure and advantageous platform for decision-makers and businessmen when going into Africa ».
Le ministre britannique a également fait état de la récente rencontre entre le Premier ministre, Navin Ramgoolam, et son homologue britannique, David Cameron. Les échanges entre les membres de la délégation mauricienne, menés par Xavier-Luc Duval, et des responsables du Board of Investment (BOI) avaient pour modérateur le parlementaire britannique David Ruffley.
Le vice-Premier ministre et ministre des Finances s’est déclaré satisfait du déroulement de ce séminaire sur la promotion des investissements avec la participation d’au moins 200 hommes d’affaires de Grande-Bretagne, de France et du Canada et d’une quarantaine de Maurice. Les possibilités d’investissements portent sur les secteurs de l’Hospitality et les services financiers à Maurice en vue de desservir la région.
Xavier-Luc Duval a également eu des discussions avec les responsables du Commonwealth Business Council en vue de l’organisation d’une conférence du Commonwealth en 2015 à Maurice, en marge du prochain sommet du Commonwealth sur le thème Africa Business Opportunities. Le président du Commonwealth Business Council, sir Alan Collins, effectuera un déplacement à Maurice bientôt en vue de poursuivre les discussions.