En conférence de presse de l’Alliance Lepep ce samedi 22 juin, Zouberr Joomaye a voulu rassurer quant à l’utilisation des fonds du Special Reserve Fund de la Banque centrale (BoM). Lesquels sont surtout destinés à des « monetary policies », comme le prévoit la loi.

L’argent compris dans ce fonds serait-il suffisant pour stabiliser la roupie et éponger des dettes en même temps? « Bien sûr », a garanti Zouber Joomaye.

La loi devra être « amendée » pour approuver cette opération qui, selon le député, suivrait les recommandations du Fonds monétaire international. Il a assuré que, ce faisant, l’indépendance de la BoM ne serait pas affectée, des amendements à la BoM Act ayant déjà été effectués par le passé, a-t-il précisé.

Ce gouvernement, devait-il ajouter, a permis à ses réserves d’atteindre « un niveau record ». Pour lui, l’économie connait un « steady growth » et le chômage est « en baisse ». Ce qui aurait valu les « félicitations » d’instances internationales.

« Ceux qui s’opposent à cette mesure budgétaire le font surtout pour des raisons politiques », a affirmé Zouber Joomaye.

Historique.

Le ministre des Entreprises, Sunil Bholah, a évoqué les mesures budgétaires prises en faveur des Petites et moyennes entreprises et les Mid Market Enterprises (MME), à savoir les commerces aux chiffres d’affaires oscillant entre Rs 50 M et Rs 250 M.

« Les MME étaient comme orphelines » face aux PME et aux grandes entreprises, a souligné le ministre en expliquant que le présent budget est venu « corriger » cette injustice.

Le Chief Whip, Bobby Hurreeram, a qualifié « d’historique » l’intervention d’Anerood Jugnauth hier au parlement. Pour lui, le ministre mentor a clairement expliqué toute l’affaire Brasse et la polémique entourant le Commissaire de police, Mario Nobin.

Il s’en est aussi pris au MMM, à Reza Uteem et notamment à Shakeel Mohamed pour sa sortie contre le DPM Collendavellooo, jeudi soir au parlement. « You are no more a honourable member », a lancé le Chief Whip en direction du député Mohamed, et ce, en raison de la prononciation – jugé vulgaire par la majorité – d’un mot au parlement.


« Nous demandons à XLD de présenter des excuses aux Seychelles »

L’Alliance Lepep a demandé au leader de l’opposition de « présenter ses excuses » aux Seychelles. La raison? Lors de la PNQ de lundi sur l’utilisation des fonds de la BoM, Xavier-Luc Duval s’est basé sur l’exemple seychellois pour expliquer les répercussions que peuvent avoir une telle opération sur l’économie d’un pays. Zouber Joomaye a également estimé que le leader de l’opposition s’était retrouvé « complètement acculé ». Si bien que « li’nn vinn kasiet deryer Basant Roi », ex-gouverneur de la BoM.