Dans une question adressée au maire lors de la réunion du conseil de la mairie de Quatre-Bornes, jeudi, le conseiller du PMSD, Kevin Ochit, a exprimé la crainte des habitants quant aux risques d’inondations renouvelés à La Louise en cette période pluvieuse. D’autant, ditil, qu’en janvier 2018 et janvier 2019, « nous avons eu de graves inondations ».

La région de La Louise a été affectée par les inondations en janvier 2018 et janvier 2019. La situation serait toujours incertaine en janvier 2020, selon le conseiller. « La saison pluvieuse s’étend d’octobre à mars. Est-ce que les drains à Quatre-Bornes sont prêts pour cette saison comprenant des risques d’inondations ? » s’est enquis Kevin Ochit. Il voulait savoir ce qui a été entrepris comme travaux pour remédier au problème depuis janvier 2019, date des dernières inondations dans la circonscription. Le maire, Nagen Mootoosamy, a répondu que le nettoyage a déjà démarré et que la mairie a construit « quite a few drains », tout en reconnaissant qu’il « y a encore plus à faire ».

Le conseiller Ochit est revenu à la charge, soulignant que la situation est particulièrement grave à l’angle de Vacoas Road/Hilary Blood. En effet, l’endroit avait connu des inondations d’au moins un mètre. La NDU a depuis construit des drains qu’elle a connectés à La Ferme, à La Louise. Mais, selon Kevin Ochit, le contracteur n’a pas enlevé le coffrage des drains. Ce qui fait que La Louise est inondée en temps de pluies. Pour rappel, dans une précédente question présentée au conseil en début d’année, le conseiller avait souligné qu’« entre janvier 2018 et janvier 2019, rien de concret n’a été constaté » à La Louise.

Le maire devrait soumettre une réponse dans les jours qui suivent. Auparavant, sous l’item “Question without notice”, la conseillère Myrella Dansant devait demander pourquoi certains marchands ambulants opérant à Quatre-Bornes en soirée ne sont pas sanctionnés alors que d’autres le sont. Le maire a répondu que « nous procédons actuellement à des vérifications intensives à Candos, La Louise et Quatre- Bornes à une fréquence de trois fois par semaine ». S’agissant des marchands ambulants en soirée, dira-t-il, « nous travaillons sur un plan et d’ici la semaine prochaine, il y aura une équipe de quatre policiers qui s’y mettra. »

Pour sa part, le conseiller du ML, Vishnoo Gopaloodoo a cherché à savoir où en sont les choses concernant l’Urban Terminal. Réponse du maire : « C’est en mode pause. Nous devons trouver des alternatives. Nous ne pouvons bouger le marché. Lorsque le Metro Express a été implémenté, nous avions identifié quatre sites qui pourraient être convertis en parkings. » Siam Sookun, conseiller du MSM, a quant à lui proposé que toutes les choses dont la mairie ne se sert pas fassent l’objet d’une vente aux enchères sur une base annuelle. Ce qui a été approuvé, le maire estimant que cela permettra de dégager de l’espace.