Le Barbé est prévu la semaine prochaine. En attendant que la fièvre monte autour de cette deuxième classique, c’est un petit champ de six chevaux qui sera en action dans l’épreuve principale, un sprint sur 1365m. Une course à handicap où on retiendra surtout la remise au poids de Ryder Cup, qui a été confié à l’apprenti Niven Marday. Ce nouveau pensionnaire de Ramapatee Gujadhur possède à notre avis tous les arguments pour accrocher sa première victoire de la saison, alors que son entraîneur vise une troisième victoire d’affilée dans une épreuve principale.
Avec une remise de 3 kg et la possibilité d’être seul à l’avant, les feux semblent au vert pour ce cheval qui en sera à sa troisième tentative de la saison. En effet, on ne voit pas vraiment qui pourrait empêcher Ryder Cup de diriger les opérations, à moins qu’il ne rate sa mise en action.
S’il est vrai de dire que Niven Marday le monte pour la première fois, l’apprenti devrait néanmoins obtenir de bons conseils pour mener à bien sa tâche. On voit Ryder Cup s’élancer en tête et imposer un train modéré dans la partie initiale avant d’accélérer progressivement. Pour le battre, il faudra qu’un de ses adversaires puisse partir de loin et l’obliger à sortir de son pas avant le passage de la rue du Gouvernement.
Qui en est capable ? Cette question risque d’être sans réponse, sauf que celui qui pourrait opter pour cette tactique est Liquid Motion, qui semble avoir repris du poil de la bête si on se fie à son travail de mardi matin à l’entraînement. Reste à savoir si du côté de Patrick Merven on osera tenter quelque chose.
La logique voudrait que tel soit le cas car sprinter sur 400m tout en ayant à rendre 6 kg à l’adversaire ne sera pas chose aisée. Ce choix tactique pourrait profiter à l’autre Merven engagé dans la course, à savoir Kruger Rand. Mais rien ne dit que ce dernier pourra répondre présent, car il n’est pas exclu qu’il se retrouve avec un certain retard à combler.
Quid de Casey’s War, qui a déjà démontré ce dont il est capable quand il est à son meilleur niveau ? La différence de poids entre Ryder Cup et lui se chiffre à pas moins de 8 kg, ce qui est énorme à ce niveau. On ne le voit pas gâcher ses cartouches en essayant de se mettre au même niveau que la monture de Niven Marday dans la partie initiale. Il misera sur une accélération sur environ 400m pour essayer de retourner la situation en sa faveur.
Ramapatee Gujadhur, grâce à ses récentes acquisitions, voudra certainement avoir la main haute sur la course en vue d’avoir toujours une certaine emprise sur le classement des entraîneurs. Azapel pourrait lui offrir un autre placé si Akash Aucharaz parvient à bien s’entendre avec lui.
Kalinago représente les couleurs d’Alain Perdrau. Placé complètement à l’extérieur au départ, il pourrait se retrouver dans la plus mauvaise position dans la partie initiale. Mais s’il parvient à se placer proche de la lice sans avoir à puiser dans ses réserves, il pourra prendre part à l’arrivée.
Mais les conditions sont en faveur de Ryder Cup, qui offre les meilleures garanties.