La création d’une Parastatal Service Commission pour se pencher sur le recrutement dans des corps para-étatiques a été proposée aujourd’hui par Alan Ganoo lors d’une question supplémentaire adressée au Premier ministre, et ce dans le cadre d’une interpellation de Steve Obeegadoo quant au recrutement dans les corps para-étatiques.
Le Premier ministre a estimé que cette question mérite d’être étudiée afin d’en déterminer toutes les implications. Répondant initialement à la question, Navin Ramgoolam a indiqué que le recrutement des chefs de ministères ou de corps para-étatiques est effectué par les service commissions appropriées sur la base des attributions existantes ou des dispositions constitutionnelles.
A une question de l’opposition concernant le lobbying des groupes socioculturels, le Premier ministre soutient n’avoir jamais reçu des propositions venant des associations socioculturelles concernant la nomination à la tête de corps paraétatiques. « Vous savez comment cela se passe, pour avoir été dans le gouvernement dans le passé. Il s’agit en fait de trouver quelqu’un qui puisse faire le travail », a affirmé le PM. « Quelles mesures ont été prises contre les canards boiteux ? » a donc demandé Rajesh Bhagwan.
Le Premier ministre a indiqué avoir créé une unité à son bureau afin de suivre les activités des corps para-étatiques. Et de souligner que la Banque mondiale a, dans son « Report on observance of standards and codes », recommandé que l’Office of public sector governance (OPSG) mette au point un « set of board appointments guidelines that, use international good practices and techniques to build higher performing boards ». Cette recommandation est étudiée au niveau de l’OPSG. Les recommandations seront soumises aussitôt qu’il aura terminé son programme de sensibilisation et de consultations.