Le couple a reçu des soins à l'hôpital de Flacq

C’est une situation que des membres du personnel de l’hôpital de Flacq ont du mal à digérer. Il s’agit du recrutement de deux general workers temporaires et lesquels sont en poste depuis deux mois au Central Sterile Supply Department, sans être passés par les procédures en cours, dont l’exercice d’entretien.

L’affaire a été rapportée cette semaine aux autorités concernées. En effet, une lettre en ce sens a été envoyée au ministre de la Santé, Anwar Husnoo, à l’Independant Commission Against Corruption et à l’Equal Opportunities Commission.

Selon la missive, les deux general workers ont été dépêchés au Central Sterile Supply Department pour aider le superviseur dans la préparation du matériel stérilisé. C’est ce dernier qui aurait demandé à l’administrateur de l’hôpital et au Regional Health Director d’intégrer les deux general workers à son département. On peut lire dans la lettre “to be posted at the CSSD a General Worker should be pensionable and has to make an application and undergo interviews. Unfortunately the procedure was not followed at the level of CSSD.”

Il nous revient que cette situation a créé un sentiment de frustration auprès du personnel de l’hôpital, d’autant que les nouvelles recrues du CSSD seraient aussi des connaissances du superviseur.