Onze ans après avoir été radié du barreau suite à une condamnation, Dev Hurnam a logé une demande en Cour suprême pour être réintégré au barreau. Dans un affidavit rédigé par son avoué, Me Pravind Nathoo, l’avocat radié évoque les circonstances auxquelles il a dû faire face après son “disbarment”, en 2008, estimant qu’il a été suffisamment puni. Lors de l’appel de l’affaire devant le chef juge, l’Attorney General, représenté par Me Nirsimooloo, avait fait part de son objection à cette démarche. Selon le bureau de l’Attorney General, l’avo- cat radié n’a démontré « aucune raison valable » pour justifier sa réintégration. L’affaire sera de nouveau appelée le 3 juin.

Le Bar Council, représenté par Me Zubeida Salajee, SA, avait pour sa part indiqué que l’Ordre des avocats se pliera à la décision de la cour. Dans un affidavit de cinq pages, Dev Hurnam relate les événements depuis mai 2000. Rappelons qu’en 2000, il y a eu l’enquête policière sur le braquage de la succursale de la SBM de Grand-Bois. Dev Hurnam avait alors été poursuivi pour “conspiracy to hinder police enquiry in a larceny case by fabricating a false alibi” pour un suspect.