Le vice-Premier ministre et ministre des Infrastructures publiques, Anil Bachoo, a été dénoncé dans une déposition à la police pour les propos tenus à l’encontre des journalistes lors d’une fonction officielle à Centre-de-Flacq, jeudi. En effet, Dharmanand Dhooharika, rédacteur-en-chef de l’hebdomadaire Samedi Plus, a consigné une déposition contre le No 4 du gouvernement réclamant une enquête pénale.
Le journaliste soutient qu’en tenant de tels propos et qualifiant les journalistes de « zanimo », le vice-Premier ministre et ministre des Infrastructures publiques a commis une entorse sous l’article 238 (1) (a) (b) du Code Pénal. Il accuse le ministre d’avoir tenu de tels propos en vue d’inciter la haine et l’hostilité de ses partisans contre des membres de la presse. La déposition a été consignée au poste de police de Pope Hennessy.