Le dimanche 18 mai, les presbytériens de l’île Maurice étaient en fête. Ils marquaient l’arrivée il y a 200 ans jour pour jour du fondateur de leur Eglise, le révérend Jean Le Brun, premier missionnaire protestant à Maurice, pionnier de l’éducation gratuite et figure de l’émancipation de la population de couleur.
Pour commémorer ce bicentenaire, les membres de l’Eglise presbytérienne de Maurice étaient réunis pour un culte d’action de grâce au Temple de St-Jean à Port-Louis. Cette célébration a rassemblé plus de 350 fidèles et amis de l’Eglise, parmi lesquels Mgr Ian Ernest, évêque anglican de Maurice et archevêque de la Province de l’Océan Indien, Mgr Maurice Piat, évêque catholique du diocèse de Port-Louis, l’archidiacre anglican le Rév. Sténio André, le CEO de la Société Biblique de Maurice, M. Marc Etive, des représentants du Conseil des Religions et le Lord Maire de Port-Louis, Mme Dorine Chukowry.
En ouverture du culte, le pasteur Jean France Cangy, modérateur del’EPM a rappelé que c’était bien Dieu qui était célébré ce jour-là, en remerciement de tout ce qu’il avait permis à Jean Le Brun d’être et de faire. Le Dr Rév. Rodney Curpanen, pasteur de l’EPM, a développé son message autour des souvenirs qui permettent de construire le présent et l’avenir, et de l’importance de se rappeler que d’autres, dans le passé, ont souffert, oeuvré, construit pour le présent. Et que Dieu, sachant que l’humain a parfois une mémoire sélective, met sur le chemin des croyants des signes de son alliance, tels que l’arc-en-ciel donné à Noé, les tables de la loi à Moïse ou la Bible aux chrétiens d’aujourd’hui.
Moment fort de commémoration, de fête et de reconnaissance, le culte était animé musicalement par la chorale Anastasis qui a dédiéun chant à l’oeuvre du révérend Jean Le Brun, dont voici un extrait des paroles : « Zame pa bliye, non zame pa inore, pou sa gran kado ki li’nn les pou nou aneritaz ».Un gâteau d’anniversaire a été coupé conjointement par la doyenne Alice Derblay, ancien Modérateur de l’EPM, et le petit Fabien comme pour montrer que la transmission de l’héritage laissé par Jean Lebrun est assuré. Plusieurs messages de circonstance ont été lus à cette occasion, venant du pasteur David White, ancien Modérateur de l’EPM, de la CEVAA et de DM-échange et mission ainsi que du président du Conseil des Religions, le Père Philippe Goupille.
Ce dimanche de fête marquait la fin d’une semaine de commémoration, débutée lundi 12 mai par le vernissage d’une exposition itinérante présentant l’oeuvre et la vie du révérend Le Brun, mais aussi l’engagement de l’EPM. A l’occasion de ce vernissage, l’EPM avait également présenté la réédition du livre d’Evariste Vanmeerbeeck « La vie du révérend Jean Le Brun ». Autres événements marquants, mercredi 14 mai, trois plaques commémoratives ont été dévoilées à Port-Louis par le Lord Maire Dorine Chukowry et vendredi 16 mai, l’EPM avait organisé à Rose-Hill un colloque sur l’évolution de la mission en 200 ans.