Pravesh Horil, Jeanot Bardottier, Kevin Ghunowa, Jameer Allyhosain

Plusieurs enquêtes ont été ouvertes par les Racing Stewards ce matin et quatre cavaliers ont obtenu une mise à pied sous le règlement 160 (a) (f). Il s’agit des Mauriciens Pravesh Horil, Jeanot Bardottier, Kevin Ghunowa et Jameer Allyhosain. Si les trois premiers resteront sur la touche une semaine, Allyhosain a lui été suspendu pour deux journées. Manoel Nunes a, lui, été mis à l’amende pour sa monte sur Rap Attack. Les entraîneurs Patrick Merven et Amardeep Sewdyal ont, eux, eu à s’expliquer sur le changement de tactique sur Freddie Flint et Unbelievable Lad respectivement. Ils ont été en mesure de convaincre le board et leurs explications ont été acceptées.

C’est pour avoir incommodé Dawn Raid, Overshadow et Wild Horizon aux 300m alors qu’il était associé à Inn A Million que Pravesh Horil est passé à la trappe. Il a laissé sa monture verser vers l’intérieur et a bousculé celle de Juglall qui a, à son tour, versé sur Overshadow et Wild Horizon. Il manquera à l’appel d’une journée. Même sanction pour une faute similaire pour Kevin Ghunowa, qui a lui incommodé Starsky au dernier virage alors qu’il était en selle sur Tyrian.

Jeanot Bardottier restera lui également sur la touche suite à une faute sur Tsitsikamma Dance (careless riding) aux abords des 400m. Il a forcé le passage en déboîtant son cheval et, dans sa démarche, a versé sur Inn A Million, qui a lui par la suite déséquilibré Perplexing. Bardottier devra aussi payer une amende de Rs 25 000 pour cette faute. Jameer Allyhosain devra lui purger deux semaines de mise à pied pour avoir laissé Northern Spy verser lors de l’emballage final, ce qui a eu pour incident qu’Aspira (Nooresh Juglall) a été sévèrement gêné et a même failli chuter dans la dernière ligne droite.

Manoel Nunes s’est lui tiré à bon compte sous le règlement 160 (a) (d) sur Rap Attack pour avoir jostle Pravesh Horil, qui était en selle sur Brilliant Crimson, à plusieurs reprises. Même s’il a plaidé non coupable de la faute, les RS lui ont infligé une amende de Rs 25 000.

Les explications des entraîneurs Patrick Merven et Amardeep Sewdyal concernant leur changement de tactique avec Freddie Flint et Unbelievable Lad ont été acceptées par les Racing Stewards. Le premier nommé a expliqué que son cheval s’était imposé de bout en bout en Afrique du Sud et qu’il s’est montré le plus prompt au départ sur ce parcours rallongé. Unbelievable Lad était lui aligné sans les œillères, ce qui explique qu’il ne s’est pas montré aussi rapide au départ. Jeanot Bardottier, qui était également présent lors de l’enquête, a expliqué que Vascostreettractor s’était montré plus rapide au démarrage et que son cheval avait trébuché peu après le départ. Ses explications ont convaincu le panel.

Diego de Gouveia remercié

L’association entre l’établissement Rameshwar Gujadhur et le cavalier Diego de Gouveia n’aura duré finalement que huit semaines. En effet, le cavalier sud-africain a été remercié à l’issue de la 32e journée dû principalement à un manque de réussite. Il s’est illustré à trois reprises en 46 montes pour un pourcentage de réussite de 6,5% seulement. L’entraîneur devrait faire appel aux cavaliers locaux jusqu’à la fin de la saison et il se pourrait que White River soit associé une nouvelle fois à Manoel Nunes dans la Coupe d’Or. Pour rappel, le Brésilien nous a confié que Shyam Hurchund n’aura pas de partant dans la dernière épreuve classique.

STALL TESTS HIER MATIN

1. Straight, Donnan, Rochester, Aegean Air

2. Maraudin, Ten Gun Salute, Captain Snell, Star Of Zeus