Le lord-maire Mahmad Kodabaccus a annoncé hier lors de la réunion bimensuelle du conseil urbain que la mairie de Port-Louis est à la recherche d’un terrain au nord de la capitale pour y aménager un cimetière musulman, un projet approuvé à l’unanimité par les conseillers présents. Le ministère des Terres sera ainsi approché en vue d’obtenir un terrain de l’État. Autrement, la municipalité envisagera d’en faire l’acquisition.
Le seul cimetière existant, soit celui de Bain-des-Dames, est presque saturé, a souligné Mahmad Kodabaccus. « Au lieu d’attendre que l’administration soit condamnée à refuser d’éventuels morts, nous préférons nous préparer dès maintenant en dotant Port-Louis d’un autre cimetière, de préférence cette fois proche des zones habitées en majorité par des musulmans », a expliqué le lord-maire au Mauricien à l’issue de la réunion.
Mahmad Kodabaccus a aussi annoncé aux conseillers le nom de la cinquième personnalité qui sera faite demain citoyenne d’honneur. Il s’agit de Chandranee Bhuckory, dont les liens avec Port-Louis ont toujours été forts. Elle était associée à l’administration municipale à travers son époux, feu Somdath Bhuckory. Ce dernier a laissé ses empreintes à la mairie en tant que secrétaire durant la période glorieuse de l’administration, ayant travaillé sous la houlette de plusieurs lords-maires, dont sir Gaëtan Duval et Norbert Poupard.
Chandranee Bhuckory a exercé comme directrice de l’Office du Tourisme. C’est surtout en tant que présidente du comité Fleurir Port-Louis qu’elle a attiré l’attention du lord-maire. Mahmad Kodabaccus souhaite ainsi rendre hommage à cette personnalité à un moment où la capitale mène une campagne pour sa transformation en zone verte.
Rappelons que des quatre autres personnalités qui seront honorées demain, deux recevront l’insigne à titre posthume : Mathieu Laclé, ancien ministre et député de Port-Louis Sud/Grande-Rivière-Nord-Ouest et qui a également servi la capitale comme lord-maire, et Harold Chan Lam, fondateur du Collège London. Les deux autres sont Bashir Currimjee, PDG du groupe Currimjee Jeewanjee, et Gilbert Merven qui sera le récipiendaire au nom du Mauritius Turf Club, honoré à l’occasion du bicentenaire de cette organisation.