Une subvention pour l’achat d’équipements de mammographie numérique à l’hôpital Queen Elizabeth est accordée à l’Assemblée régionale de Rodrigues dans le cadre du programme d’aide japonais. Ce financement a fait l’objet d’un protocole d’accord qui a été signé mardi par l’ambassadeur du Japon à Maurice, Yoshiharu Kato, et l’Island Chief Executive de l’Assemblée régionale de Rodrigues, T. Hee Hong Wye. La cérémonie de signature s’est déroulée en la résidence de l’ambassadeur du Japon à Floréal, en présence du commissaire à la Santé, Simon-Pierre Roussety, et des représentants du ministère de la Santé et de la Qualité de la vie, Dr S. Ramen, directeur des services généraux de santé et Dr B. Ori, directeur des services de santé (curative).

L’accord porte sur une subvention japonaise d’un montant de 77 546 euros, soit environ Rs 3 millions, par l’intermédiaire du représentant officiel du Grant Assistance for Grassroots Human Security Projects (GGP ou Kusanone). Actuellement, il n’y a pas d’équipements de mammographie à Rodrigues. Ce qui fait que les femmes doivent attendre d’obtenir un rendez-vous à Maurice. Ce qui peut prendre plusieurs semaines angoissantes, a souligné le chef exécutif de l’Assemblée régionale. Le projet permettra ainsi d’équiper une salle de l’hôpital Queen Elizabeth de mammographie numérique pour la détection du cancer du sein. Ce cancer est, selon les chiffres de l’Assemblée régionale de Rodrigues, le plus fréquent parmi la population féminine de l’île. Ce projet permettra aux femmes de Rodrigues de bénéficier d’un dépistage précoce sans avoir à se rendre à Maurice. Le projet prévoit également une formation au personnel de l’hôpital sur l’utilisation de ces équipements.

L’ambassadeur japonais a souligné que la détection précoce du cancer du sein parmi la population féminine « leur permettra d’éviter les conséquences désastreuses de cette maladie ». Non seulement plus de 12 000 femmes à Rodrigues en bénéficieront directement, mais l’Assemblée régionale aussi, ce qui allégera le fardeau des frais de voyage pour raison médicale à Maurice.

L’ambassadeur Kato a déclaré que « grâce à cette subvention, l’île Rodrigues disposera de ses premiers équipements de mammographie ». Cela signifie que les femmes de Rodrigues n’ont plus besoin de se rendre à Maurice ni d’exiger une longue période d’attente pour un rendez-vous. Cela réduira également la charge financière de l’Assemblée régionale.

Pour sa part, Hee Hong Wye a ajouté que « cela n’aurait pas pu être un meilleur moment pour nous d’avoir du matériel de mammographie ». Et d’ajouter : « Nous espérons que les équipements seront installés dès que possible et que l’ambassadeur du Japon à Rodrigues fera bientôt l’inauguration. Nous pensons que ces équipements changeront la donne dans notre lutte contre le cancer. »