Un bilan catastrophique à Rodrigues. Une centaine de pylônes électriques ainsi que de nombreux câbles ont été endommagés par le passage du cyclone Gelena. Ce matin, seuls 20% des abonnés étaient alimentés en électricité. Une équipe de 15 personnes du CEB, comprenant des ingénieurs et des techniciens, se sont rendues à Rodrigues dans la nuit d’hier. Cet après-midi, le directeur général par intérim, Shamshir Mukoon, et probablement le président, Seety Naidoo, prendront l’avion pour l’île.

Selon Shamshir Mukoon, la politique du CEB « est de maintenir la fourniture d’électricité aussi longtemps que les conditions climatiques et l’état du réseau le permettent ». Cela dit, le CEB n’interrompt pas la fourniture même si le pays passe en alerte 4. Toutefois, la situation a empiré et la fourniture a été automatiquement interrompue à la suite des dommages causés aux câbles. « Rodrigues n’est pas une île plate. Donc, une bonne partie de l’île est alimentée par des câbles aériens. À Port-Mathurin, nous avons des fils souterrains qui alimentent, entre autres, l’hôpital de Crève-Cœur. Le cyclone Gelena a causé d’importants dégâts à l’île pendant le week-end. Le constat est inquiétant. Nous avons une centaine de pylônes et de nombreuses lignes électriques endommagés », a déclaré le directeur général par intérim.

Selon ce dernier, pendant le passage du cyclone, seulement 10% du réseau était alimenté en électricité. « La majorité des lignes aériennes ont été endommagées. La fourniture d’électricité a été maintenue seulement aux endroits alimentés par les lignes souterraines. Toutefois, dès que l’alerte a été enlevée dans l’après-midi d’hier, des ingénieurs et techniciens à Rodrigues sont descendus sur le terrain pour entamer les premières réparations. Rodrigues est doté d’un mini CEB, comprenant deux “power stations”, un réseau électrique et un système de contrôle. Je dois dire que je suis impressionné par les travaux effectués par l’équipe de Rodrigues ce week-end. À ce matin, 20% du réseau était déjà alimenté en électricité », a précisé Shamshir Mukoon.

Et de souligner qu’à l’issue d’une réunion de la “task force” présidée par le Premier ministre dimanche, une équipe de 15 personnes du CEB de Maurice, dont des ingénieurs et des techniciens, a pris l’avion à 21h dans la soirée d’hier pour épauler l’équipe rodriguaise. « Le CEB a déjà un plan en cas de cyclone, le “Cyclone Prepared Next Plan”. Nous prenons toutes les dispositions concernant les pylônes électriques et les câbles à l’approche d’un cyclone.

Ce matin, les travaux de réparation à travers le pays ont déjà démarré. Nous espérons pouvoir rétablir la fourniture électrique dans les plus brefs délais et dans un ordre prioritaire préétabli. Toutefois, tout dépend de la Special Mobile Force (SMF). Il faut que la SMF enlève les débris pour qu’on puisse entamer les réparations. Cet après-midi, je me rends à Rodrigues pour un constat de visu. Il est fort probable que le président du CEB, Seety Naidoo, m’accompagne », a ajouté Shamshir Mukoon.