Scope revient plus longuement sur le roman évoqué précédemment dans ces colonnes. Un ouvrage en une de Charlie Hebdo, le mercredi 7 janvier, jour de l’attentat fatidique. Nous vous en proposons quelques extraits.
Dans une France assez contemporaine, un homme s’engage dans la carrière universitaire. Peu motivé par l’enseignement, il s’attend à une vie ennuyeuse mais calme, protégée des grands drames historiques. Cependant, les forces en jeu dans le pays ont fissuré le système politique jusqu’à provoquer son effondrement. Cette implosion sans soubresauts, sans vraie révolution, se développe comme un mauvais rêve.
“Seule la littérature peut vous permettre d’entrer en contact avec l’esprit d’un mort, de manière plus directe, plus complète et plus profonde que ne le ferait même la conversation avec un ami”, écrit Houellebecq dès le début de Soumission. Un roman actuel qui propose des observations et des réflexions et donne envie de ne pas se laisser emporter par des réactions téléguidées.