Après un contretemps survenu en janvier, la cinquantaine d’animaux, tous de la famille des antilopes, attendus à Casela sont finalement arrivés au parc, indique Casela World of Adventures dans un communiqué émis hier.
Arrivés au pays par voie aérienne de Johannesburg, les animaux ont été placés en quarantaine dans un endroit sécurisé. Leur acheminement jusqu’au parc de Cascavelle a nécessité la mise en place d’un important dispositif afin que cela puisse se faire dans les meilleures conditions qui soient. Un cortège de trois poids lourds a ainsi été mobilisé dans ce sillage et toute l’équipe de vétérinaires du parc a été mise à contribution pour parer à toute éventualité. Parmi les nouveaux pensionnaires, on compte des cobes à croissant, des élans, des koudous et des damalisques à front blanc. Ces nouvelles têtes viennent s’ajouter à la population qui y existe déjà, offrant ainsi plus de possibilités aux visiteurs de les voir. Casela World of Adventures affirme que le parc compte beaucoup d’espace inexploité, c’est ce qui a permis de les accueillir. Le choix d’en ramener davantage de la même espèce repose sur le fait que ce sont des animaux qui s’adaptent facilement au climat mauricien, souligne la vétérinaire Marie Claire Domaingue.
Les animaux pourront être vus très prochainement, dès la fin de leur quarantaine, une étape obligatoire dans leur transfert d’un pays à un autre.