La Malgache Nomenjanahary Johanah Zafera a comparu aux Assises ce matin dans le cadre de la saisie de 11.62 g d’héroïne, retrouvée en sa possession à l’aéroport le 20 juillet 2011. L’avocat de l’accusée a signifié l’intention de sa cliente de plaider non coupable. Le procès a été fixé au 8 septembre.
La Malgache Johanah Zafera, 31 ans, avait été arrêtée en 2011 avec 11.62 g d’héroïne à la suite d’une opération conjointe de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) et de la Customs Drugs Unit de la Mauritius Revenue Authority. La Malgache, âgée alors de 28 ans au moment des faits, aurait été « piégée » par des Malgaches qui lui avaient demandé de remettre deux valises à des contacts mauriciens. En prenant possession des deux valises à Madagascar, la jeune femme avait pris la précaution de les fouiller, mais n’y avait rien trouvé de suspect. Ce qu’elle ignorait, selon elle, c’est que les trafiquants avaient démonté les poignées des valises pour y placer les boulettes d’héroïne. Ce sont les officiels de la douane ainsi que de l’ADSU qui ont entrepris de les démonter, avec pour résultat, d’y découvrir de la drogue, soigneusement dissimulée.
Lors de sa comparution en Cour d’assises ce matin, son avocat, Me Siven Tirvassen, a signifié l’intention de sa cliente de plaider non coupable de la charge retenue contre elle. L’homme de loi a de plus demandé que toutes les “material evidence” en possession de la poursuite, notamment les “diarybook entries” et les photos prises par les officiers de police, lui soient communiquées pour la bonne tenue du procès. Le début du procès a été fixé au 8 septembre.