– L’Adsu n’écarte pas la possibilité que Hansley Neptune soit impliqué dans l’acquisition de cette embarcation

Presque trois semaines après la saisie de 110 kg d’héroïne valant Rs 1,65 Md sur un hors-bord au Coin de Mire avec l’arrestation d’Oomar Karrimbaccus, 51 ans, alias Tirania, Fabrice Hemsley Jean-Pierre, 35 ans, et de Jean Michel Rosette, 33 ans, l’interrogatoire de ces derniers s’est poursuivi cette semaine au quartier général de l’Adsu.

L’équipe du DCP Choolun Bhojoo a voulu savoir qui est le propriétaire de l’embarcation qui ne porte pas de nom. Les deux trentenaires ont plaidé l’ignorance alors que le sujet n’a pas encore été abordé avec le quinquagénaire.
Depuis plusieurs jours, les enquêteurs ont multiplié des démarches sur le terrain pour obtenir des renseignements sur le hors-bord, mais ils n’ont rien obtenu de concret dans l’immédiat. À un moment donné, il était question de l’implication d’un habitant de l’Ouest, mais cette piste a vite été mise à l’écart. Cependant, les enquêteurs sont plus que convaincus que c’est le réseau Chowrimootoo qui est derrière cette importation de drogue. L’un de ses lieutenants, Hansley Neptune, alias « Coco », qui a fait parler de lui cette semaine pour avoir semé des officiers de l’Icac qui tentaient de le capturer, intéresse la police. Étant en cavale depuis un an, les enquêteurs le soupçonnent d’être derrière l’acquisition du hors-bord ayant transporté les 110 kg d’héroïne. « Coco » est connu pour être responsable de l’achat d’au moins trois embarcations pour le compte du trafiquant de drogue Curly Chowrimootoo. D’ailleurs, l’Icac le recherche pour blanchiment d’argent, le soupçonnant d’avoir acheté le hors-bord Vavavroom 3, qui a fait la traversée Maurice-Madagascar-Maurice pour prendre livraison de drogue. L’Adsu soupçonne qu’il n’est pas étranger derrière l’acquisition du hors-bord sans nom. D’ailleurs, un haut gradé de cette unité avance que la personne a pris les précautions nécessaires en omettant de mettre le nom ou encore le numéro d’identification sur l’embarcation pour ne pas se faire prendre.
Du côté des Casernes centrales, une source avance qu’elle laissera l’Icac mener son enquête concernant Vavavroom 3, mais que, par la suite, Hansley Neptune sera bel et bien interrogé par l’Adsu sur la saisie de 110 kg d’héroïne. Du côté de la police de la Western Division, aucun suspect n’a encore été interpellé suite aux incidents survenus lundi à Résidence Kennedy, où une soixantaine de personnes, dont certaines armées de sabres et lançant des pierres sur des officiers de l’Icac, avaient facilité la fuite de Hansley Neptune. Une liste de suspects a été dressée par les enquêteurs qui comptent lancer une importante opération prochainement.