Le Hindutva Movement a procédé à des prières dédiées au Dieu Soleil ce matin à Anse-La-Raie

Les prières dans le cadre de la fête Makar Sankranti ont démarré à 5h ce matin pour s’achever en début d’après-midi, avec un repas traditionnel réunissant les membres de la famille. Le Sankranti, contrairement à ce que l’on a tendance à croire, n’est pas le Nouvel An hindou, mais représente plutôt le début de la mousson en Inde. Une animation particulière a régné dès l’aube sur la plage publique d’Anse La Raie, où Somduth Dulthumun et Kunal Caullychurn, respectivement président et secrétaire de la Hindutva Movement, ont convié les fidèles à une session de prières dédiée au Dieu Soleil.

Les prêtres ont récité des hymnes védiques et de l’eau a été déversée pour rendre hommage à celui qui éclaire le monde et nous procure de l’énergie. Cette offrande d’eau, appelée “argh”, a été organisée en collaboration avec la Ramchandreshwarnath Temple Association de Petit-Raffray. Les Mauriciens de foi tamoule célèbrent, eux, le Pongal et préparent un plat spécial à base de riz et de lait et les télougous ont, de leur côté, procédé à la distribution de mets et de gâteaux à base de céréales et ont dessiné le “muggu” ou le “rangoli” devant le seuil de leurs maisons. Cette pratique consiste à dessiner des formes souvent florales avec des fleurs et du riz coloré.

Le Makar Sankranti coïncide avec l’entrée du soleil dans l’hémisphère nord. C’est un moment propice pour les prières et pour débuter de nouveaux projets dont la construction des maisons et le mariage après le Kharmaas, qui a débuté le 15 décembre et qui a pris fin ce matin. Le Makar Sankranti est la seule fête religieuse hindoue réglée par le calendrier solaire. Le soleil, symbole de connaissance et de lumière spirituelle change son cours et remonte vers le nord, du tropique du cancer au tropique du capricorne. La nourriture de ce jour est le “Kichri”, le plat composé de riz et de lentilles préparés ensemble symbolise l’union, l’harmonie et la joie.

Selon l’acharya Puran Tiwari, le moment propice pour le Surya Puja est de 5h42 à 7h55 du matin. L’eau devra être déversée à partir d’un récipient “lota” en cuivre où l’on place des pièces de 5 sous et des fleurs. Rappelons que la célébration du Sankranti vraie selon les régions en Inde, on l’appelle l’Uttarayen, Maghi, Shakrain ou Pongal. Des rituels sont aussi pratiqués dans les eaux du Ganga à Ujjain, Rishikesh, Varanasi et Haridwar.