Après une série de mesures répressives pour sensibiliser les automobilistes, ce sont les piétons qui sont visés. Ces derniers pourraient désormais être verbalisés en cas d’infraction. L’annonce a été faite par le conseiller spécial du Premier ministre en matière de sécurité routière. Cela semble être une bonne initiative, mais automobilistes et piétons se posent des questions sur son application. Parmi les sceptiques : Barlen Munusami.
Traverser en dehors des passages pour piétons, des passerelles ou des passages souterrains; ne pas marcher sur le trottoir ou traverser sur un passage clouté alors que le feu est au rouge : pour les piétons, ces infractions seront bientôt sanctionnées par une amende.