Une section du système informatique de la Banque de Maurice (BoM) a subi des problèmes techniques cette semaine, provoquant un chamboulement au niveau des opérations de deux plateformes : la première concerne le “clearance” et le règlement automatique des paiements interbancaires et la seconde, le système de “cheque truncation”.
La BoM annonce dans un communiqué que ces problèmes techniques étaient inattendus et ont affecté les opérations précitées à partir de 14h30 le mercredi 25 mars. Les autorités bancaires ont été appelées à prendre des actions rapides pour remédier à la situation : a) les opérations au niveau du Mauritius Automated Clearing and Settlement System, plateforme agissant comme une chambre de compensation pour les paiements interbancaires, ont été rétablies le lendemain, soit à partir de 16h30 hier; b) les paiements qui auraient dû être traités par le MACSS ont pu être complétés; et c) une session spéciale de “clearing” a dû être organisée pour le règlement des chèques.
La BoM annonce que le Cheque Truncation System sera à nouveau opérationnel bientôt. Un système permet la conversion d’un chèque physique en une forme de substitut électronique qu’une banque peut envoyer à l’autre. À travers cette opération de “cheque truncation”, une banque n’a pas à procéder à une présentation physique du chèque à une autre banque en vue d’un paiement. Les institutions concernées font ainsi des économies de temps et de coûts associés au traitement physique des chèques.
Le conseil d’administration de la BoM avait, lors de sa réunion du vendredi 20 mars, décidé qu’un audit complet et indépendant des systèmes informatiques de la banque centrale sera entrepris avec, pour objectif, un renforcement de leur efficacité et performance. Dans le même communiqué, la direction de la BoM dit ses regrets pour tous les inconvénients causés aux usagers de ses systèmes et les réassure que toutes les mesures nécessaires sont prises pour qu’il y ait une continuité dans le service.