La Financial Services Commission (FSC), le régulateur du secteur des services financiers non bancaires à Maurice, se propose de signer, dans le courant du premier trimestre 2018, un protocole de coopération (Memorandum of Understanding) avec la Bank of Russia, qui est à la fois le régulateur des secteurs bancaire et non-bancaire de Russie. C’est ce qui ressort des discussions que le chief executive de la FSC, Harvesh Seegolam, avec le premier gouverneur adjoint de la banque centrale de Russie, Ksenia Yudaeva, lors de visite à Moscou. Harvesh Seegolam fait partie de la mission dirigée par le ministre des Affaires étrangères et du Commerce international, Vishnu Lutchmeenaraidoo, à Moscou, dans le cadre du 5e Round de consultations politiques entre Maurice et la Russie.
Selon un communiqué émis hier après-midi par la FSC, les discussions entre le chief executive et la Bank of Russia étaient focalisées sur un « formal collaboration model » à être établi par les deux instances pour traiter des questions relatives à l’échange d’informations et le développement des compétences, entre autres. Le même communiqué que la mission mauricienne à Moscou s’est fixé pour objectif de développer des structures de collaboration au niveau institutionnel. D’où la réunion de travail avec la direction  de l’Institute of Legislation and Comparative Law, représentée par le Dr Taliya Khabrieva, qualifiée d’Honoured Lawyer of the Russian Federation. La FSC annonce qu’elle lancera, avec le soutien de cet institut, une étude comparative des cadres légaux facilitant le développement des services financiers. La FSC étudiera les possibilités d’une coopération entre le centre financier mauricien et celui de Moscou. Le concours du Dr Khabrieva, qui siège sur un comité de travail de haut niveau institué par le président russe pour élaborer le projet de Moscow International Financial Centre, sera recherché. La “Task Force” travaille en collaboration avec The CityUK, de Londres, sur ce dernier projet.  
Par ailleurs, lors de sa visite, Harvesh Seegolam a rencontré des représentants de la Bourse de Moscou, l’un des plus importants marchés au monde, pour les produits dérivés, les obligations et les matières premières. La FSC pourrait obtenir le concours de ce marché boursier pour rehausser ses capacités. Harvesh Seegolam est également intervenu lors d’un forum organisé par le Board of Investment pour présenter les perspectives d’investissement à Maurice et les attraits de la plateforme financière mauricienne.