Cette journée fut dominée par les Mauriciens qui ont rafflé sept des huit courses au programme, les plus grosses parts du gâteau revenant à Yashin Emamdee et Rye Joorawon, auteurs d’un doublé chacun. Donovan Mansour fut le seul des trois étrangers en action à inscrire son nom au tableau des vainqueurs. Le Sud-Africain fit mouche sur Torotino qui survit à l’objection de Pierneef, mais il écopa d’une semaine de suspension pour sa faute. Kevin Ghunowa, victorieux sur l’outsider Montante, fut également sanctionné d’une mise à pied, mais de deux semaines pour avoir gêné le futur gagnant de l’épreuve principale Recall To Life (Bhaugeerothee). A noter le doublé d’Alain Perdrau avec Cula et Schachar, qui lui permit de mettre fin une série de semaines sans victoire.
On prévoyait qu’il y ait du train dans The Sir Claude Noël Cup, car il y avait pas moins de quatre chevaux capables de mener les débats. Constatant que ses adversaires étaient plus rapides Emamdee, qui pilotait Vettel, choisit de ne pas se mêler à la lutte pour le commandement. Goomany n’eut d’autre alternative que de demander un effort à King Neptune afin de conserver l’avantage de sa première ligne face à Greys Inn Control, qui avait hérité de la troisième ligne. Si Rear Admiral était aussi en droit de disputer le commandement, on fut surpris de l’insistance de Sola qui fit que son cheval se retrouva en troisième épaisseur sur pratiquement tout le trajet. Vu les efforts de ses adversaires à son intérieur, la logique aurait voulu qu’il reprenne sa monture après deux furlongs. Une enquête a été ouverte sur le handling de Rear Admiral. Elle reprendra mardi matin. Le trio de tête comptait à ce moment de la course, environ 3L d’avance sur leur plus proche poursuivant, Vettel, qui fut mis sous pression afin de ne pas se laisser distancer davantage. King Neptune, Greys In Control et Rear Admiral évoluèrent botte à botte jusqu’au bas de la descente où le représentant de Rameshwar Gujadhur prit un léger avantage tout en demeurant en one off. Skippyjon Jones s’était rapproché à l’extérieur de Vettel devant Bastille Day, tandis que Bhaugeerothee, imperturbable, fermait le cortège sur Recall To Life dont les instructions étaient visiblement d’attendre le plus longtemps possible vu que l’entourrage du cheval était assuré qu’il y aurait du rythme avec la doublure Rear Admiral. Ce dernier était déjà battu dans le dernier virage. Bhaugeerothee faillit se faire piéger aux abords des 400m lorsque Bastille Day qui dut dirigé par Ghunowa sur les barres alors qu’il n’était pas suffisament clear, mais il évita l’incident en reprenant sa monture. Ghunowa écopa d’une mise à pied de deux journées après qu’il eut plaidé coupable sous le règlement 160 A (e). Bhaugeerothee attendit le poteau des 300m pour lancer Recall To Life, qui contourna le peloton en quelques foulées avant de foncer sur King Neptune, qui s’était débarrassé de Greys Inn Control. A mi-ligne droite, l’issue ne faisait plus vraiment de doute. Sous la monte de Rakesh Bhaugeerothee, qui n’avait pas encore goûté à la victoire cette saison, Recall To Life grignotta du terrain à chaque foulée pour l’emporter par un peu plus d’une longueur devant King Neptune. Il s’imposa en 1.41.07 sur les 1650m. Ce qui constitue un chrono plus qu’honorable compte tenu de la présence des false rails à 3M25, équivalant à environ 23 mètres additionnels à parcourir sur un tour de piste pour un cheval évoluant sur les barres. N’était-ce handicap, Recall To Life aurait pu titiller le record de la distance (1.39.78) inscrit par un ancien pensionnaire de Gilbert Rousset, Disa Leader, le 11 septembre 2010.
Après sept semaines de disette, Alain Perdrau, qui dut faire sans Vinay Naiko, suspendu hier, renoua avec le succès grâce à Cula, confié à Swapneal Rama. Ce dernier était conscient que pour faire chuter le favori Kurundu, il fallait compter plusieurs longueurs d’avance sur lui au sprint final. Avec un champ de cinq chevaux seulement, hormis Blue Berry qui refusa de s’élancer lorsque le départ fut donné, on pensait que Emamdee n’allait pas se laisser piéger, mais il préféra suivre dans le dos de Dark Avenger alors qu’il aurait été plus judicieux de sa part de démarrer au 400m lorsqu’il fut en mesure de le faire. Le jockey mauricien expliqua dans la chambre des commissaires que son cheval was not travelling well enought to to so, as such approaching the 300 metres, seeing that Dark Avenger, when put under pressure, shifted out, he endeavoured to improve on the outside of Sir Henry but the latter shifted out, he then took his mount in to secure an inside run in the home straight. Cula avait déjà une bonne marge de manoeuvre et Rama se permit même de baisser les rênes à quelques dizaines de mètres de l’arrivée, permettant à Kurundu de remonter très fort. Cet excès de confiance, Rama le paya avec une amende de Rs 25 000 après qu’il eut plaidé coupable sous la règle 160 A (h) pour ne pas avoir monté jusqu’à la fin, ce qui aurait pu lui coûter la première place.