Showkutally Soodhun (Photo d'archives)

L’ambassadeur de Maurice en Arabie saoudite, Showkutally Soodhun, et son fils Umair, consultant auprès des entreprises, ont fait don de quelque Rs 800 000 de vivres aux plus démunis en marge de la pandémie de COVID-19.

« Je ne pouvais rester insensible aux difficultés rencontrées par les démunis affectés par le couvre-feu sanitaire.  Mon fils et moi, nous avons décidé d’envoyer à Maurice Rs 800 000 de marchandises à l’intention de 3 200 personnes. Ces vivres consistent essentiellement en de la nourriture. Pas moins de 300 volontaires apolitiques ont été mobilisés pour assurer cette distribution. Mon fils m’aide dans cette tâche et ce n’est pas la première fois qu’il le fait », déclare Showkutally Soodhun, qui fait état de la collaboration du King Salman Humanitary Fund pour transporter une cargaison de dattes fraîches.

En Arabie saoudite, il n’y a que deux personnes qui veulent rentrer à Maurice.  « J’ai effectué des démarches pour qu’ils puissent passer par Londres. Il s’agit d’un professeur d’une université et du directeur de l’Islamic Development Bank », dit-il en saluant « les efforts du Premier ministre. »

Sur un plan plus général, l’ambassadeur Soodhun fait état de ses contacts en vue de relancer l’industrie du tourisme de Maurice post-COVID-19. Il trouve également « injuste la décision de placer Maurice sur la liste noire de l’Union européenne ». Il ajoute que l’Arabie saoudite a décidé d’investir à Maurice. « Plusieurs familles royales qui ont visité Maurice, n’acceptent pas cette décision. Je ferai en sorte que Dubaï, Bahreïn, Kuwait, Abu Dhabi, Oman, les Émirats arabes unis, se portent garants pour Maurice. L’île Maurice est un modèle pour le monde, il faut tout faire pour préserver sa crédibilité », a-t-il conclu.